F Nous contacter

0

Documents  CARHOP | enregistrements trouvés : 10

O

-A +A

P Q

U H

Centre d'Animation et de Recherche en Histoire Ouvrière et Populaire

3, rue des Moucherons
1000 Bruxelles
Belgique

02 514 35 57

carhop@skynet.be

http://www.carhop.be


U V

- 211 p.

Récits de vie de travailleurs migrants de Seraing.

TEMOIGNAGE D'IMMIGRANT ; IMMIGRATION--BELGIQUE ; METIER

... Lire [+]

y

- 176 p.
ISBN 2 87003 357 5

Quelle a été l'attitude des syndicats face aux migrations, vis-à-vis des étrangers qui arrivent, pleine de bonne foi mais sans aucune connaissance des pratiques de travail et des luttes sociales. Le mouvement ouvrier sera partagé entre le désir de contrôler sévèrement l'arrivée de ces travailleurs qui viennent contrecarrer­du moins le croit-il­ son expansion et remettre en question des acquis chèrement obtenus, et la volonté d'exiger les mêmes conditions de travail, de salaire, de vie et d'aspiration culturelle.
Ce livre raconte le passage de l'opposition à l'acceptation et à l'intégration des étrangers dans les structures syndicales. Cette approche de l'histoire du syndicalisme permet de constater qu'une société s'enrichit de ses différences. En cela l'immigration a été une chance pour la Belgique : en premier lieu pour son économie, pour la classe ouvrière ensuite, qui a pu connaître une ascension sociale reportant sur l'étranger les postes de travail les plus dévalorisants. Cet apport démographique a aussi favorisé le rajeunissement de sa population. Enfin, l'immigration a facilité l'insertion de notre pays dans une Europe par essence multiculturelle. Ainsi, le fait migratoire est une adaptation nécessaire au monde d'aujourd'hui et de demain.
Quelle a été l'attitude des syndicats face aux migrations, vis-à-vis des étrangers qui arrivent, pleine de bonne foi mais sans aucune connaissance des pratiques de travail et des luttes sociales. Le mouvement ouvrier sera partagé entre le désir de contrôler sévèrement l'arrivée de ces travailleurs qui viennent contrecarrer­du moins le croit-il­ son expansion et remettre en question des acquis chèrement obtenus, et la volonté d'exiger les mêmes ...

SYNDICAT ; IMMIGRATION--BELGIQUE ; DROIT DU TRAVAIL

... Lire [+]

U H

- 128 p.
ISBN 2 87003 361 3

"Avec la nouvelle organisation du travail industriel qui s'impose au 18e et surtout au 19e siècle, les enfants se voient attribuer un rôle et une fonction de «véritables petits moteurs».
Il s'agit de comprendre comment nos sociétés, sont arrivées à supprimer le travail des enfants partout (ou presque) où il sévissait naguère, parfois même contre l'avis des parents ? Est-ce la législation de 1889 et son corollaire l'inspection du travail ? Est-ce l'obligation scolaire instaurée en 1914 ? Est-ce l'amélioration des conditions salariales des adultes ? ou encore l'innovation technologique, l'évolution du mode familial ou simplement une forme d'humanisme qui soutient que la place de l'enfant est à l'école ? Sans doute est-ce l'action combinée de tous ces facteurs qui a permis de mettre fin à l'exploitation des enfants et ce livre apportera peut-être des éclairages à ces questions posées aujourd'hui dans les campagnes pour l'abolition du travail des enfants."
"Avec la nouvelle organisation du travail industriel qui s'impose au 18e et surtout au 19e siècle, les enfants se voient attribuer un rôle et une fonction de «véritables petits moteurs».
Il s'agit de comprendre comment nos sociétés, sont arrivées à supprimer le travail des enfants partout (ou presque) où il sévissait naguère, parfois même contre l'avis des parents ? Est-ce la législation de 1889 et son corollaire l'inspection du travail ? ...

ENFANT ; CONDITIONS DE TRAVAIL ; BELGIQUE--HISTOIRE ; HISTOIRE SOCIALE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z