F Nous contacter

0

Documents  PUF | enregistrements trouvés : 96

O

-A +A

P Q

U V

PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE

108 bd Saint-Germain
75006 Paris

y compris le département d'édition "Que sais-je"


U V

- 295 p.

L'objectif de cette étude sera en effet plutôt une simple lecture des pratiques d'évaluation , qui aboutissent non pas à un modèle d'action mais à des outils de compréhension des expériences dans lesquelles sont engagés les formateurs et les éducateurs. J-M Barbier L'auteur fait la distinction entre l'évaluation des agents et des actions.

EVALUATION ; FORMATION

... Lire [+]

U V

- 168 p.

Le langage de l'éducation, Olivier REBOUL
PUF, collection "..l'éducateur..", 1984
Qu'est-ce que le discours pédagogique ?
"..Le discours pédagogique est le plus idéologique de tous les discours..."
"..Le discours est intermédiaire entre la langue et la parole..."
"..Le discours pédagogique est celui qu'on tient sur l'éducation dans le but de
légitimer tels aspects et d'en damner tels autres..."
"..Il prétend par là même à la vérité, une vérité d'ordre pratique..."
Chapitre 1 : Cinq types de discours pédagogiques
- le discours contestataire..: "..LES JEUNES.."
Ce qui le caractérise est le refus global de l'institution enseignante. et l'antipédagogie
... Il vise une société sans classe ou "..convivialité.."
Points positifs..:
Il pose des questions radicales là même où tout semblait aller de soi...
Sa force rhétorique est qu'il se donne le double prestige de la scientificité et de la
générosité. Il ose parler, mais son radicalisme même risque de n'être qu'une évasion
verbale.
Points négatifs..:
Les problèmes sont rarement bien posés, souvent par méconnaissance de l'histoire...
Le discours est manichéen, sans nuance...
- le discours novateur..: "..L'ENFANT.."
Il pense que l'école est inadaptée et élitiste parce qu'elle prétend qu'il faut apprendre
avant de faire... Il ne se prétend pas révolutionnaire..; il est réformiste (inspiration du
néo-rousseauisme) et pour la continuité.
La fin essentielle est de développer toutes les potentialités de l'individu, notamment
la créativité et la coopération, ainsi que la démocratie.
Points positifs..:
Sa force est de ne jamais séparer l'enseignement de l'éducation.
Apprendre, c'est apprendre à être. Il part de l'enfant.
Points négatifs..:
Il porte un intérêt aux méthodes au détriment du contenu.
Il est imprécis dans ses concepts..(métaphores horticoles)..;
L'enfant auquel il fait référence reste un mythe. Elitisme caché.
- le discours fonctionnel..: "..L'APPRENANT.."
Les grandes fins de l'éducation seraient donc le pouvoir de l'homme sur la nature et
le pouvoir de la société sur l'homme.
Points positifs..:
Le discours se veut précis, l'appréciation qualitative doit faire place à l'évaluation
quantifiée.
Il se veut efficace, en ce sens qu'il entend résoudre les problèmes qui paraissent
jusqu'ici insolubles.
Enfin, il se veut objectif, exempt de tout jugement de valeur..; Il remplace la fin par les
objectifs..;
Points négatifs..:
Définition de l'apprentissage comme simple acquisition durable de n'importe quel
comportement. Elle exclut toute notion d'utilité..(elle omet que l'enseignement a
toujours une fin et que le résultat de celui-ci ne peut se confondre avec sa fin).
Sous prétexte de scientificité, on mutile l'éducation, l'enseignement et
l'apprentissage car on ne les définit non pas par ce que l'on fait mais par ce que l'on
veut faire.
- Le discours humaniste..: "..L'ELEVE.."
Il se construit autour des thèmes suivants..: les modèles, l'école milieu à part, , la
rupture, la discipline, le maître, la culture pour élever l'homme dans l'enfant.
Il vise l'autonomie du jugement et le maintien du patrimoine culturel.
Points positifs..:
Il est "..anticonfusion.." (volonté de distinguer tous les termes)
Utilisation des paradigmes..: Lumière et clarté, qualité, discipline (à la fois moyen et
résultat de l'enseignement véritable), individualisme.
Points négatifs..:
Conception restrictive de l'homme et de la notion de culture qui en découle.
L'insistance sur les contenus s'accompagne d'une méconnaissance totale quant aux
moyens de les communiquer. Tendance à l'élitisme et au conservatisme.
- le discours officiel..:
A l'optimisme de ce discours est lié un second trait, la volonté de réforme
pédagogique... Tout ceci se fait dans un cadre syncrétique, oecuménique.
Ce qui distingue le discours officiel des autres, c'est son usage de l'euphémisme ( le
discours officiel tient dans deux adverbes..: notamment et toutefois, lui permettant
d'annuler tout ce qu'il affirme et de se laver d'avance de tout reproche)
"..Si le discours officiel fait droit à toute les opinions, ce n'est pas pour les dépasser
mais pour les neutraliser..."
Chapitre 3..: Les slogans pédagogiques
Le discours pédagogique utilise non seulement des mots mais aussi des formules, et
ces formules sont souvent des slogans. Le slogan est toujours celui des autres, il
appartient au domaine de la publicité et de la propagande.
Le bon slogan est sans réplique.
C'est une formule close qui s'impose par sa fermeture.
Les clichés s'apparentent eux aussi aux slogans..; ce sont des formules concises,
faciles à répéter et intangibles (ex..: la culture est ce qui reste quand on a tout
oublié...)
Le slogan pédagogique est auto-dissimulateur, anonyme, polémique (il doit son
pouvoir d'incitation et de ralliement non à ce qu'il affirme mais à ce qu'il rejette) et
sommaire..; il doit aussi être concis et frappant.
".. l'école dans la vie..", slogan anti-scolaire, peut avoir différents sens..:
- la vie comme école (sens utopique et contestataire)
- la vie dans l'école (= faire entrer la vie dans l'école..: discours novateur)
- l'école ouverte sur la vie (= changer le contenu..: discours officiel, idéaliste)
- l'école pour la vie (= préparation à la vie.., une école pour apprendre à être..:
discours fonctionnel)
"..Démocratiser l'enseignement.." conduit à 5 types de critique..:
- On peut refuser la démocratisation au nom de la vraie démocratie
- démocratiser est une expression démagogique, qui conduit au "..nivellement des
individus.." et à la "..chute du niveau de l'enseignement..".
- Il s'agit d'une formule creuse
- en voulant démocratiser on risque de faire le contraire (faire des petits chefs)
On peut percevoir cinq sens différents à cette expression..:
- démocratiser, c'est détruire "..les privilèges, ceux qui tiennent à la famille, ceux qui
tiennent à l'argent.." (sens radical-socialiste et sous IIIe République)
- l'école doit redresser les inégalités en favorisant les défavorisés (sens socialiste)
- "..transformer ses structures pour en faire une démocratie.." (sens pédagogique)
- rendre l'école facultative (sens libertaire)
- s'est faire l'enseignement de la démocratie "..en créant les moyens qui permettent à
tout le monde d'apprendre la vie sociale.." (sens politique)
La rhétorique n'est ni l'argumentation ni la stylistique. Elle est l'une et l'autre, l'une
multipliée par l'autre. Son objet est ce qui rend le discours persuasif.
Chapitre 5..: sur les fins de l'éducation
L'activité d'éduquer, d'enseigner, de former s'explique moins par un parce
que que par un pour que. Une activité n'est éducative que par son but, explicite ou
implicite.
"..Quel profit doit-on retirer de ta fréquentation..?" demande Socrate à Protagoras.
L'éducation a pour but de former l'homme total
L'éducation a pour fin le libre épanouissement de l'individu
L'éducation se doit de former le caractère
L'éducation doit viser à faire réfléchir, à former le jugement.
"..La fin de l'éducation est de permettre à chacun de poursuivre son éducation.." (J.
Dewey, Democracy and Education, 1944, p.100)
Le langage de l'éducation, Olivier REBOUL
PUF, collection "..l'éducateur..", 1984
Qu'est-ce que le discours pédagogique ?
"..Le discours pédagogique est le plus idéologique de tous les discours..."
"..Le discours est intermédiaire entre la langue et la parole..."
"..Le discours pédagogique est celui qu'on tient sur l'éducation dans le but de
légitimer tels aspects et d'en damner tels autres..."
"..Il prétend par là même à la vérité, une vérité ...

SOCIOLOGIE DE L'EDUCATION ; ANALYSE DU DISCOURS ; IDEOLOGIE

... Lire [+]

U V

- 124 p.

Etude du problème des relations maîtres-élèves dans le contexte du décalage existant entre l'offre scolaire et le modèle culturel. L'apport de l'analyse transactionnelle et de la méthode de Thomas Gordon dans la formation des enseignants.

SOCIOLOGIE DE L'EDUCATION ; VIOLENCE ; PSYCHOLOGIE DE L'APPRENTISSAGE ; ANALYSE TRANSACTIONNELLE ; RELATIONS FORMATEUR APPRENANT ; POUVOIR

... Lire [+]

U V

- 231 p.

Etude comparative visant à évaluer dans quelle mesure les différences culturelles ont un impact sur le développement psychologique de l'enfant. L'étude porte plus particulièrement sur le développement des grandes fonctions psychologiques (développement sensori-moteur, perceptif, cognitif, etc.) et sur la socialisation.

PSYCHOLOGIE DE L'APPRENTISSAGE ; INTERCULTUREL ; DEVELOPPEMENT COGNITIF ; DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNE

... Lire [+]

U V

- 120 p.

Cet essai rend compte d'une mutation radicale qui affecte aujourd'hui l'enseignement, le langage et la transmission de la culture...

MODELE D'ENSEIGNEMENT

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z