F Nous contacter

0

Documents : Ressource virtuelle  | enregistrements trouvés : 450

O

-A +A

P Q

H

Conférence de Roland Goigoux

Ce document alimente la réflexion de tous ceux qui travaillent à la mise en oeuvre de pratiques pédagogiques répondant au problème de la compréhension en lecture. La vidéo et le script fourni sur le livret constituent un véritable outil de formation : ils permettent d'alterner écoute de la conférence et retour sur son contenu écrit. Cette conférence aborde les thèmes suivants : quelques caractéristiques des comportements d'élèves en difficulté ; la question de la lecture et les paramètres propres à la langue écrite ; le questionnaire comme modalité privilégiée de l'évaluation de la compréhension en lecture ; le traitement du questionnaire comme moyen d'instaurer une pédagogie qui donne aux élèves les outils pour comprendre comment on réussit.

L'auteur, professeur des universités à l'IUFM d'Auvergne, est chercheur au laboratoire CNRS Cognition et activités finalisées de Paris VIII. Ses travaux portent sur les apprentissages langagiers écrits, de la maternelle au collège, et sur le développement des compétences professionnelles des enseignants.
Conférence de Roland Goigoux

Ce document alimente la réflexion de tous ceux qui travaillent à la mise en oeuvre de pratiques pédagogiques répondant au problème de la compréhension en lecture. La vidéo et le script fourni sur le livret constituent un véritable outil de formation : ils permettent d'alterner écoute de la conférence et retour sur son contenu écrit. Cette conférence aborde les thèmes suivants : quelques caractéristiques des ...

DIFFICULTE EN LECTURE ; EVALUATION EN LECTURE

... Lire [+]

L'Essentiel : La sécu aux urgences | FUNOC septembre - octobre 2007 H

Ressource virtuelle

H

- 12 p.

Permettre à chacun de vivre en sécurité. Faire en sorte que les accidents de la vie ne mènent pas automatiquement à la misère. C'est le défi qu'a relevé, il y a un peu plus de soixante ans, la sécurité sociale.
Mais la solidarité qui est la base de tout ce système est de plus en plus mise en cause. Et dans tous les secteurs de la sécurité sociale, on parle aujourd'hui beaucoup de rentabilité, de responsabilité, d'économies.
Certains veulent régionaliser la sécu. D'autres veulent des assurances privées pour tout... Or, l'équilibre de la sécurité est des plus fragiles. Une pierre enlevée et tout peut s'écrouler...
Quelle sécurité sociale voulons-nous pour demain? [édito]
Permettre à chacun de vivre en sécurité. Faire en sorte que les accidents de la vie ne mènent pas automatiquement à la misère. C'est le défi qu'a relevé, il y a un peu plus de soixante ans, la sécurité sociale.
Mais la solidarité qui est la base de tout ce système est de plus en plus mise en cause. Et dans tous les secteurs de la sécurité sociale, on parle aujourd'hui beaucoup de rentabilité, de responsabilité, d'économies.
Certains veulent ...

JOURNAL ; PRESSE ECRITE ; ACTIVITE DE LECTURE ; SECURITE SOCIALE

... Lire [+]

y

- 23 p.

Les activités présentées dans les fiches pédagogiques sont conçues pour offrir un soutien
aux élèves en grande difficulté de lecture et d'écriture qui, en outre, ont été identifiés
comme ne maîtrisant pas les concepts de temps ( soit dans le cadre des cours soit à l'issue
de la passation du Test d'évaluation des savoirs de base*).
Les fiches poursuivent les objectifs suivants :
Les fiches 1 à 7 ? contribuent à la maîtrise des concepts temporels et des formes verbales qui
y sont associées : ordonnancement, notion de simultanéité, durée, antériorité.
Les fiches 8 à 11? permettent de réinvestir ces notions dans des situations de la vie sociale et
professionnelle.
Réalisé par la Commission Pédagogique du GNEFAL
Groupe de travail Alpha
Les activités présentées dans les fiches pédagogiques sont conçues pour offrir un soutien
aux élèves en grande difficulté de lecture et d'écriture qui, en outre, ont été identifiés
comme ne maîtrisant pas les concepts de temps ( soit dans le cadre des cours soit à l'issue
de la passation du Test d'évaluation des savoirs de base*).
Les fiches poursuivent les objectifs suivants :
Les fiches 1 à 7 ? contribuent à la maîtrise des concepts temporels ...

FICHE PEDAGOGIQUE ; TEMPS(MESURE)

... Lire [+]

y

- 40 p.

Séquence destinée à un public DASPA La séquence d'apprentissage Ne jouons pas avec le feu ! est destinée à un public allophone d'un
niveau de français équivalent au niveau A1. L'ensemble des activités correspond à un niveau de
français équivalent à A1. Néanmoins, quelques activités tendent vers un niveau A2 du Cadre
Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL).
Elle comprend 8 activités présentées dans l'ordre naturel de l'acquisition d'une langue :
compréhension-production. Ces activités ont été conçues sous forme de propositions de pratiques
possibles pour mettre en oeuvre les compétences visées. Ceci laisse l'entière liberté à l'enseignant
d'adapter le contenu de la séquence en fonction des besoins de sa classe et en fonction des élèves
qui la composent. Ainsi, la séquence telle qu'elle est présentée laisse la possibilité de travailler
plusieurs niveaux de difficultés au sein d'une même classe tout en visant des objectifs communs.
Cette structure " souple " permet de gérer les besoins de différenciation au sein des classes du DASPA.
Séquence destinée à un public DASPA La séquence d'apprentissage Ne jouons pas avec le feu ! est destinée à un public allophone d'un
niveau de français équivalent au niveau A1. L'ensemble des activités correspond à un niveau de
français équivalent à A1. Néanmoins, quelques activités tendent vers un niveau A2 du Cadre
Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL).
Elle comprend 8 activités présentées dans l'ordre naturel de l'acquisition ...

FICHE PEDAGOGIQUE ; CONSIGNE ; PICTOGRAMME ; PRIMO-ARRIVANT

... Lire [+]

y

- 54 p.

Tables des matières
Introduction - Une recherche collaborative (UQAM/GRAAC) .................................................. 1
L'autonomie de l'action communautaire et de ceux qui en « bénéficient », soit leurs « destinataires » ........1
Pour sortir du clivage « vrais »/« faux » groupes communautaires ...................................................................2
L'équipe et les partenaires ....................................................................................................................................3
1. L'autonomie sous influences .............................................................................................. 4
Pourquoi et pour qui être autonome? ...................................................................................................................4
Une pluralité des conceptions guidant les pratiques d'autonomie .....................................................................7
L'échantillon : les types d'organismes et les répondant.es ................................................................................9
Les entretiens ...................................................................................................................................................... 10
2. Résultats ......................................................................................................................... 11
Synthèses des entrevues ..................................................................................................................................... 12
3. Éléments d'analyse .......................................................................................................... 23
Vers plus d'expertise? ........................................................................................................................................ 25
Vers plus de participation? ................................................................................................................................ 28
Participer à quoi ? Jusqu'à quand ...? .............................................................................................................. 30
La représentation, oui mais... ........................................................................................................................... 30
Des stratégies pour développer le type d'autonomie désirée .......................................................................... 31
4. Perspectives pour l'action communautaire....................................................................... 33
Une grille d'analyse dynamique permettant de réfléchir collectivement sur l'autonomie de l'action communautaire ................................................................................................................................................... 33
L'amorce d'un débat sur une autre façon de penser l'autonomie de l'action communautaire ..................... 34
L'injonction à l'autonomie : un adversaire commun? ..................................................................................... 35
Tables des matières
Introduction - Une recherche collaborative (UQAM/GRAAC) .................................................. 1
L'autonomie de l'action communautaire et de ceux qui en « bénéficient », soit leurs « destinataires » ........1
Pour sortir du clivage « vrais »/« faux » groupes communautaires ...................................................................2
L'équipe et les partenaires ........................................

ACTION COMMUNAUTAIRE ; RECHERCHE EN ALPHABETISATION ; AUTONOMIE ; CONSCIENTISATION

... Lire [+]

y

- 40

Rapport pratique d'un master en ingénierie et action sociale de HE2B se penchant sur la scolarisation des jeunes primo-arrivants en Belgique : ce qui est en place, les difficultés qu'ils rencontrent...

PRIMO-ARRIVANT ; ACCOMPAGNEMENT SCOLAIRE ; SCOLARITE DES ENFANTS D'IMMIGRANTS

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z