F Nous contacter

0

La décision d'adules d'entrée(er) en formation : un rapport à l'événement biographique ?

Depuis ces vingt dernières années la question de la formation des adultes se pose avec insistance. Elle est perçue comme le moyen privilégié pour faire face aux évolutions rapides du monde du travail, (technologiques, informationnelles, communicationnelles et organisationnelles) aux nouveaux impératifs de temps et d'adaptation. Elle répond également à certaines attentes des individus qui ont besoin pour se réaliser et se situer dans le monde d'aujourd'hui, de vivre des transitions personnelles et/ou professionnelles, d'avoir le sentiment de maîtriser leur vie adulte. On parle ainsi de formation tout au long de la vie.

La décision d'entrée (er) en formation, à la fois processus et acte d'engagement, représente un enjeu où s'interpénètrent des facteurs contextuels et l'environnement vocationnel de la personne. Les finalités personnelles, s'imbriquent dans des attentes professionnelles et se conjuguent avec des réalités familiales.

L'analyse de 48 entretiens biographiques d'adultes à l'entrée dans une formation qualifiante du secteur sanitaire ou social met en évidence le fait-déclencheur de la décision Il est un repère, exprimé comme événement biographique par l'individu, qui légitime la décision. L'analyse permet de définir différents types de faits-déclencheurs - occasion, opportunité ou événement- à partir desquels l'individu construit une croyance d'efficacité personnelle, met en place des stratégies, utilise les ressources et le support social qui lui sont propres. Le fait-déclencheur ne doit pas être compris comme cause de l'action, mais comme point-pli à partir duquel la personne construit un nouveau cadre de référence, donne sens à son action et sa place dans le monde, se met en acte, comprend et légitime son comportement.

Langue : FRANCAIS

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0

Dossiers

 
Z