F Nous contacter

0

Documents  NEMBRINI Laurent | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

P Q

U V

Directeur de publication des Cahiers pédagogiques du CRAP


H

- n° 451 - 70 p.

Dans l'école de nos rêves, le pédagogue idéal est celui qui n'aurait pas besoin de punir : sanctionner laisse souvent un sentiment d'échec. Pourtant c'est une dimension de notre métier d'éducateur, et nous devons nous y préparer, aussi soigneusement que pour le reste. Mais c'est en lien avec tout le reste de notre travail éducatif , car personne ne prétend résoudre les problèmes par la sanction magique, celle qui permettrait de soumettre les élèves aux volontés de l'enseignant. Il y a donc une place nécessaire à faire à la parole, aux mots qui se substituent aux coups, qui font advenir une démarche raisonnée. Parler, c'est dépasser les tentations répressives, si fortement présentes actuellement dans les discours médiatiques et à l'école. Les éducateurs doivent se former pour sanctionner de façon professionnelle, et les sanctions qu'ils décident doivent avoir un caractère pédagogique : des actes imposés aux élèves pour donner du sens aux contraintes de la vie en collectivité, et pour qu'ils y prennent leur place. On en trouvera maints exemples dans ce dossier qui se veut ancré dans les pratiques du quotidien comme dans la nécessaire réflexion sur le métier. * Éditorial : Verbaliser, dans tous les sens du terme

1. La sanction en face à face

* Marcelin Hamon : L'idéal ne va pas de soi
* Odile Sotinel : La goutte d'eau qui fait déborder le vase
* Jean-Pierre Lepage : Prendre en compte les émotions
* Serge Lesourd : La sanction et la perte d'amour
* Gilles Pedreno : Expliciter la règle et lui donner du sens
* Yves Guéguan : Sanctions coopératives : un zeste de ruse
* Robert-Vincent Joule : Pour des sanctions « engageantes »
* Jean-François Laurent : Faire payer ou faire apprendre ?
* Marc Michot : W*** ou le futur souvenir d'enfance
* Jean-Pierre Fournier : Au risque d'éduquer
* En ligne : Éric Flavier : Réalité ou utopie
* En ligne : Jean-François Laurent : La logique gagnant-gagnant

2. La sanction dans le collectif de l'établissement

* Yannick Mével : Retour sur la boulette
* Régis Guyon : Faire vivre en équipe un outil de suivi
* Rémi Casanova : Le temps et l'énergie nécessaires
* Bruno Robbes : Punition collective, permis à points ou ceinture ?
* Patrick Hubert : Des élèves capables de réfléchir et de réparer
* Christophe Andréo : Des compromis permanents
* Roberte Cermeno : Journal de six conseils de disciplines extraordinaires
* Privé de récré ? Impossible !
* Yves Rollin : Quels conseils pour la discipline ?
* En ligne : École primaire de l'Escapade : Trouver des réponses d'équipe

3. La sanction dans l'institution scolaire

* Romain Jalabert : « C'est pour ton bien ! » : l'irréfutable credo
* Annie Tschirhart : La discipline à l'école
* Maria Renata Prado : Socialiser... ou adapter à la forme scolaire ?
* Nicole Baldet : Au-dessus des lois
* Ricky : Pour une initiation à la critique d'art
* Matthias Cyprien : La transgression doit rester possible
* Gilles Genevieve : La sanction, un mal évitable
* Eirick Prairat : Entrer dans l'intelligence des situations
* En ligne : Olivier Vaslet : Pour ou contre la note de vie scolaire ? Une note à prendre au sérieux
* En ligne : Farid Hamana : Pour ou contre la note de vie scolaire ? Le règne de l'arbitraire

- En ligne : Bibliographie
Et chez toi ça va ?

* Laurent Carceles : Chroniques d'un ex-néo, janvier 2007
* Maud Varbédian : Ma première inspection : un bonheur !
* Jean-Marie Mathé : Le temps des « refuseux » semble révolu
* Sylvie Menet : Une rencontre avec monsieur ou madame Mathématiques
* Lucien Claud : Les feuilles mortes
* Florence Castincaud : Rattrapage

Faits & Idées

* Hélène Cussac : Écritures adolescentes
* Frédérique Marcillet : Les langues vivantes au CDI ?
* Aziz Jellab : Les lycées professionnels, les ignorés des réformes scolaires ?
Dans l'école de nos rêves, le pédagogue idéal est celui qui n'aurait pas besoin de punir : sanctionner laisse souvent un sentiment d'échec. Pourtant c'est une dimension de notre métier d'éducateur, et nous devons nous y préparer, aussi soigneusement que pour le reste. Mais c'est en lien avec tout le reste de notre travail éducatif , car personne ne prétend résoudre les problèmes par la sanction magique, celle qui permettrait de soumettre les ...

MILIEU INSTITUTIONNEL ; AUTORITE ; RELATIONS FORMATEUR APPRENANT

... Lire [+]

H

- n° 444 - 71 p.

Aujourd'hui, 'l'école pour tous' a parfois des allures coercitives pour certains élèves rétifs, peu captivés, se résignant à être captifs au sein de l'école. Et 'décrocher' renvoie médiatiquement à l'infamie d'une marginalité vouée à tenir les murs de la cité. Les décrocheurs/décrochés soustraits au contrôle social exercé par l'école seraient potentiellement dangereux pour l'ordre républicain... Ce dossier cherche à savoir comment se tisse un retour au savoir. Comment, opiniâtrement et à leur échelle, des collèges, des lycées, à Grenoble, à Paris, à Bordeaux et ailleurs tentent quotidiennement de contrarier une tendance ancrée de l'école de la république : rester le lieu de la reproduction sociale. Les auteurs décrivent et analysent des démarches et des structures en clarifiant les motivations et l'action de ceux qui investissent des marges expérimentales pour proposer des pratiques transférables. Leurs fonctionnements, leurs résultats attestent qu'il existe des alternatives pour les floués de l'offre scolaire traditionnelle. Aujourd'hui, 'l'école pour tous' a parfois des allures coercitives pour certains élèves rétifs, peu captivés, se résignant à être captifs au sein de l'école. Et 'décrocher' renvoie médiatiquement à l'infamie d'une marginalité vouée à tenir les murs de la cité. Les décrocheurs/décrochés soustraits au contrôle social exercé par l'école seraient potentiellement dangereux pour l'ordre républicain... Ce dossier cherche à savoir comment se tisse un ...

ECHEC SCOLAIRE ; PSYCHOLOGIE DE L'APPRENTISSAGE ; DISCRIMINATION EN EDUCATION ; ESTIME DE SOI ; ECOLE DE DEVOIRS ; EVALUATION DES APPRENTISSAGES ; FREQUENTATION SCOLAIRE

... Lire [+]

H

- n° 443 - 71 p.

Partout en Europe, c'est le même bilan, les élèves du secondaire se détournent des disciplines scientifiques, le nombre d'étudiants en sciences « dures » est en chute libre. Pourtant, les jeunes enfants aiment les sciences et sont enthousiastes. Que se passe-t-il donc à l'école où, si l'on en croit les enquêtes réalisées en Europe, les sciences font aujourd'hui partie des matières les moins appréciées ?
Rien d'évident, certes, dans l'apprentissage du raisonnement scientifique. Beaucoup reste à faire, en particulier pour la formation des enseignants. Une voie prometteuse est celle des liens avec les « lieux de sciences » : médiateurs et chercheurs multiplient les innovations dans les musées, les expos, les semaines ou Nuits de la Science, les interventions dans les établissements ou le partenariat autour de projets. On plaide dans ce dossier pour la nécessité de « mettre la science en culture » dans un monde déconcertant, remettre en route la pensée face à tout ce qui s'y oppose, vaincre notre peur de la complexité comme citoyens et comme enseignants, pour que la force des choses ne l'emporte pas sur les choix des hommes.

Au Sommaire

Editorial : Partager une science inscrite dans une culture

Sommaire du dossier : La culture scientifique

1. Pourquoi une culture scientifique aujourd'hui ?

Marie-Christine Blandin : Pour un nouvel enthousiasme
Jean-Marc Lévy-Leblond : Mettre la science en culture
Paul Caro : De haut en bas, de bas en haut, l'autonomie au centre
Pierre Martinet, André Peyronnet : Les freins ne sont pas toujours d'ordre objectif
Marina Gruslin : Vaincre notre peur de la complexité
Hugues Choplin, Stéphane Crozat, Bruno Bachimont, Isabelle Cailleau : L'ingénierie ou le bricolage de l'hétérogène
Marie-Pierre Quessada : Enseigner l'évolution humaine : une voie étroite entre plusieurs écueils
Bertrand Delamotte : Maths à l'école : du champagne avec ses bulles !

2. Des pratiques innovantes

Georges Charpak, Pierre Léna, Yves Quéré : La main à la pâte, dix ans après
Antoine Zapata : « La main à la pâte » : hégémonie d'une doctrine pédagogique ?
Richard-Emmanuel Eastes, Francine Pellaud, Nathalie Sené : De la physique naïve à l'approche phénoménologique
Jean-Yves Cariou : Problèmes de Noël et représentations de carnaval
Maryline Coquidé : Objets et nature à l'école maternelle
Claudette Balpe, Stéphane Respaud : Pour une vraie culture scientifique des maîtres et des élèves
Entretien avec Marie-Pierre Gustau : Construire une connaissance rationnelle du monde
André Giordan : Pour un environnement didactique complexe

3. Ouvrir la culture scientifique

Jean-Yves Léna : Faire sens par la photographie
Francine Pellaud, Denise Muths : Plus loin que le bout de son nez...
Jean-Marie Boilevin, Christine Mottet : Ozone et santé publique : comment sensibiliser les élèves ?
Frédérick Bordry : Une synergie avec les lieux de sciences ?
Marc Beynié, Emmanuel Chanut : Donner le goût des sciences dans un magazine jeunesse
Jean-Claude Guiraudon : Histoire des clubs scientifiques pour les jeunes
Françoise Chevalier : Confiture et sciences physiques
Marie-Laure Le Louarn Bonnet : Sciences et littérature chez les fourmis rouges
Un regard d'ensemble, François Audigier : D'expériences en savoirs, former les futurs citoyens


Partout en Europe, c'est le même bilan, les élèves du secondaire se détournent des disciplines scientifiques, le nombre d'étudiants en sciences « dures » est en chute libre. Pourtant, les jeunes enfants aiment les sciences et sont enthousiastes. Que se passe-t-il donc à l'école où, si l'on en croit les enquêtes réalisées en Europe, les sciences font aujourd'hui partie des matières les moins appréciées ?
Rien d'évident, certes, dans l'ap...

SCIENCES PHYSIQUES ; ETHIQUE

... Lire [+]

H

- n° 442 - 71 p.

Education à l'Europe
Les Cahiers pédagogiques restent convaincus de l'importance d'une éducation à l'Europe qui soit ouverture aux autres, prise de recul sur soi et invitation aux échanges les plus divers. Cette conviction fait débat : être pour l'Europe, est-ce se soumettre à l'économie libérale ou vouloir contribuer à bâtir une histoire de paix ?
Ce dossier propose des témoignages de pratiques disciplinaires (pas seulement en histoire-géographie) et transversales, des exemples de projets d'établissement ambitieux, des réflexions sur l'intérêt des échanges et des programmes européens. Comment faire émerger cette « conscience européenne » si souhaitable ? Un entretien avec Bronsislaw Geremek et la relecture finale de François Audigier contribuent à répondre à cette question.

Sommaire du dossier : Éducation à l'Europe
1. Des contenus d'enseignement

Nicole Tutiaux-Guillon : Europe scolaire, Europe réelle
Henri Del Pup : Dans les manuels de géographie
Pascal Tresson : Voyages et adieux par lettres
Véronique Boulhol : Littérature au lycée : territoires, valeurs, appartenances...
Franck Le Cars : Enseigner une discipline en langue étrangère, c'est changer de regard
Antonella Manerin et Nathalie Barbery : Le Creusot et ses cousins européens
Dominique Ulma : La littérature de jeunesse pour ouvrir l'école primaire à l'Europe
Suzy Salvadori : Écrivez votre message, présentez-vous... en anglais
2. Avec les programmes communautaires

Aïcha Aknazzay : Es-tu Erasmus ?
Jeanne Hoorelbeke : Brèves rencontres, fructueuses rencontres
David Dupuy, Gwenaelle Gerbet, Jean-Claude Thomas : Healthy food, un projet Comenius
Alexandra Decker : Sport Fusion en Touraine
Pierre-Étienne Vanpouille : Sport Fusion en Touraine
Nathanaël Wallenhorst : L'indispensable expérience vécue
Michèle Amiel : Des conditions à réunir pour de vrais échanges
Hélène Leclercq : Pour s'y repérer dans les programmes européens
3. Émergence d'une conscience européenne

Chakibe Boucheyoukh : Une construction encore lointaine et froide...
Daniel Micolon : Douze ans d'éducation européenne à Marseilleveyre
Jean-Philippe Dugal : Les TIC, une excellente médiation
Jean-Michel Lecomte : La place de la « mémoire »
Denis Denjean : Une aventure de paix
Jean-Richard Cyterman : Soumission à l'économie libérale ?
Marie-France Mailhos : Former les enseignants
Entretien avec Bronislav Geremek : « L'Europe se fait par choix »
Un regard d'ensemble, François Audigier : D'expériences en savoirs, former les futurs citoyens

Questions actuelles en lecture
Imaginé bien avant que le ministre n'en fasse une question d'actualité sensible, ce dossier complémentaire des Cahiers pédagogiques revient sur la question de la lecture pour contribuer à la réflexion de tous, loin d'un esprit polémique mais sans chercher à nier les oppositions.
Alain Bentolila (Observatoire National de la Lecture) fait le point sur la guerre des méthodes et développe ses propositions pour la "méthode intégrale". Roland Goigoux (IUFM d'Auvergne) revient en détail sur sept erreurs récurrentes au sujet de la lecture... et répond au ministre en même temps. Jean-Pierre Astolfi (Université de Rouen) intervient sur les idées fausses en pédagogie et leur étonnante persistance. Du côté des classes, un directeur de Segpa explique ce que c'est que donner envie d'apprendre à lire à des adolescents de 14 ans qui se retrouvent au niveau du CP.

Sommaire du dossier : La lecture en questions
Alain Bentolila : Apprendre à lire et apprendre à enseigner la lecture
Roland Goigoux : Erratum
Jean-Pierre Astolfi : La menace fantôme
Alex Besnainou : Avec des non-lecteurs en Segpa
Education à l'Europe
Les Cahiers pédagogiques restent convaincus de l'importance d'une éducation à l'Europe qui soit ouverture aux autres, prise de recul sur soi et invitation aux échanges les plus divers. Cette conviction fait débat : être pour l'Europe, est-ce se soumettre à l'économie libérale ou vouloir contribuer à bâtir une histoire de paix ?
Ce dossier propose des témoignages de pratiques disciplinaires (pas seulement en histoire...

UNION EUROPEENNE ; RECHERCHE SUR LA LECTURE ; ENSEIGNEMENT ; POLITIQUE DE L'EDUCATION ; PROJET DE SOCIETE ; SOCIALISATION ; POLITIQUE DE LA LECTURE

... Lire [+]

H

- n° 441 - 71 p.

Les enseignants d'EPS, comme les autres, affrontent les situations nouvelles de l'école du XXIème siècle. Mais l'implication des corps dans les activités physiques transforme les relations adultes-adolescents et radicalise bien des situations : sur les stades aussi, on vit les symptômes d'une école en difficulté.
L'EPS a toujours eu l'ambition d'être un peu en avance sur les autres disciplines scolaires. Il est donc essentiel, pour faire face, d'être moderne autrement. La parole est donnée, dans ce dossier, à ceux qui se laissent embarrasser, interroger par ce qu'ils ne comprennent pas, et choisissent l'adaptation créative comme réponse. S'il n'y a pas de problème, si rien n'embarrasse dans une classe, quel besoin d'inventer ? C'est bien à partir de ce qui ne va pas que se construisent des innovations.
Avec humour et émotion, les enseignants qui ont écrit pour ce dossier prennent appui sur l'imprévu pour engager une réconciliation du corps et des mots, une réconciliation avec l'école par le corps et les mots.
Ainsi s'éclairent l'identité de cette discipline et la plus-value qu'elle peut apporter à la scolarité d'un élève.
Les enseignants d'EPS, comme les autres, affrontent les situations nouvelles de l'école du XXIème siècle. Mais l'implication des corps dans les activités physiques transforme les relations adultes-adolescents et radicalise bien des situations : sur les stades aussi, on vit les symptômes d'une école en difficulté.
L'EPS a toujours eu l'ambition d'être un peu en avance sur les autres disciplines scolaires. Il est donc essentiel, pour faire face, ...

SPORT ; CORPS HUMAIN ; LANGAGE CORPOREL

... Lire [+]

H

- n° 440 - 71 p.

Certains s'alarment régulièrement de la baisse du niveau des élèves en orthographe ; d'autres dénoncent un instrument de sélection sociale qui n'aurait rien à voir avec la compétence à manier la langue écrite. Dans des débats où il est facile de verser dans l'excès et la caricature, ce dossier essaie d'apporter quelques clarifications sur les enjeux historiques et sociaux de l'orthographe, et s'interroge sur la réalité des compétences et des pratiques orthographiques.
Une part importante des articles est consacrée à l'apprentissage et à l'enseignement de l'orthographe. Dans le processus d'apprentissage de la langue écrite, quel est le rôle des règles et quel est celui de la mémorisation directe des formes écrites des mots ? Comment développer, dès le plus jeune âge, la curiosité des élèves pour qu'ils prêtent attention au fonctionnement du code orthographique ? Comment concevoir des interventions et des remédiations efficaces ? La variété des propositions témoigne de la volonté de prendre au sérieux cet apprentissage, à tous niveaux de l'enseignement et dans toutes les disciplines.
Donnons donc à l'orthographe, dans l'apprentissage de la langue écrite, toute sa place et rien que sa place ! Alors que les programmes scolaires ambitieux, voire encyclopédiques d'aujourd'hui ont réduit le temps disponible, l'objectif de maîtrise de l'orthographe reste d'actualité. C'est tout l'enjeu d'une didactique de plus en plus efficace. Elle le sera d'autant plus que tous les enseignants se sentiront partie prenante de ce travail, non en déplorant les « fautes d'orthographe » de leurs élèves, mais en leur montrant, chaque fois que possible, l'utilité de ce code pour mieux communiquer.

Certains s'alarment régulièrement de la baisse du niveau des élèves en orthographe ; d'autres dénoncent un instrument de sélection sociale qui n'aurait rien à voir avec la compétence à manier la langue écrite. Dans des débats où il est facile de verser dans l'excès et la caricature, ce dossier essaie d'apporter quelques clarifications sur les enjeux historiques et sociaux de l'orthographe, et s'interroge sur la réalité des compétences et des ...

ORTHOGRAPHE ; METHODE DE LECTURE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z