F Nous contacter

0

Documents  ANALYSE DU DISCOURS | enregistrements trouvés : 44

O

-A +A

P Q

U V

- n° 425 - pp. 12-13

"Description d'un processus d'écriture de textes historiques en classe de première"

ANALYSE DU DISCOURS ; RECHERCHE EN LECTURE-ECRITURE ; SITUATION REELLE D'ECRITURE

... Lire [+]

U V

- pp. 67-98

Ce discours s'inscrit dans trois registre différent
- l'économie et le travail
- l'éducation et l'école
- la citoyenneté et la vie démocratique

ANALYSE DU DISCOURS ; ALPHABETISATION ; IDEOLOGIE

... Lire [+]

U V

- [33-35]pp.

" Le meilleur moyen pour arriver à la pacification dans notre nouvelle et immense colonie de Madagascar, avec les ressources restreintes dont nous disposons, est d'employer l'action combinée de la force et de la politique. Il faut nous rappeler que, dans les luttes coloniales que nous impose trop souvent, malheureusement, l'insoumission des populations, nous ne devons détruire qu'à la dernière extrémité, et, dans ce cas encore, ne ruiner que pour mieux bâtir. Toujours, nous devons ménager le pays et ses habitants, puisque celui-là est destiné à recevoir nos entreprises de colonisation futures, et que ceux-ci seront nos principaux agents et collaborateurs pour mener à bien ces entreprises. Chaque fois que les incidents de guerre obligent l'un de nos officiers coloniaux à agir contre un village ou un centre habité, il ne doit pas perdre de vue que son premier soin, la soumission des habitants obtenue, sera de reconstruire le village, d'y créer immédiatement un marché et d'y établir une école. Il doit donc éviter avec le plus grand soin toute destruction inutile (...)" Instructions de Gallieni pour la pacification de Madagascar (1898) " Le meilleur moyen pour arriver à la pacification dans notre nouvelle et immense colonie de Madagascar, avec les ressources restreintes dont nous disposons, est d'employer l'action combinée de la force et de la politique. Il faut nous rappeler que, dans les luttes coloniales que nous impose trop souvent, malheureusement, l'insoumission des populations, nous ne devons détruire qu'à la dernière extrémité, et, dans ce cas encore, ne ruiner que ...

COLONIALISME ; ANALYSE DU DISCOURS ; DEMARCHE PEDAGOGIQUE

... Lire [+]

U V

- n° 425 - pp. 20-22

"Réflexion sur la prise en compte des différents niveaux de lecture tant dans le document que dans l'écriture de l'histoire"

ANALYSE DU DISCOURS

... Lire [+]

U H

... de nombreux documents éducatifs destinées aux acteurs de l'enseignement, du monde associatif et culturel ainsi qu'au grand public...

Ce qui est donc recherché, à travers l'éducation aux médias, c'est à la fois :
- un renforcement de la réflexion de chaque citoyen vis-à-vis des médias : un mouvement volontaire de distanciation intellectuelle et affective par rapport à l'expérience médiatique ordinaire,
- une prise de conscience critique et une connaissance des enjeux de la vie personnelle et sociale liés à la communication médiatisée.
- l'exercice d'un regard créatif sur le média et le développement de capacités d'expression et d'innovation dans la communication médiatique.
... de nombreux documents éducatifs destinées aux acteurs de l'enseignement, du monde associatif et culturel ainsi qu'au grand public...

Ce qui est donc recherché, à travers l'éducation aux médias, c'est à la fois :
- un renforcement de la réflexion de chaque citoyen vis-à-vis des médias : un mouvement volontaire de distanciation intellectuelle et affective par rapport à l'expérience médiatique ordinaire,
- une prise de conscience critique et ...

MEDIAS DE MASSE ; PUBLICITE ; ANALYSE DU DISCOURS ; INTERNET ; TELEVISION

... Lire [+]

y

Cinq thèmes pour ces quatre DVD
I. 68 d'abord, l'instant où tout s'est joué... Mai, c'est l'instant d'ambiguïté où la société de consommation hésite à refuser son destin et finalement, faute d'espérance, s'y précipite.
II. L'entreprise, le lieu d'où le cancer a métastasé. La logique du management y a dévoyé l'activité économique, perverti les relations sociales ...
III. Après l'entreprise, la deuxième étape : la conquête de la vie sociale par le management ... Comment le travail est dépouillé de sa signification humaine. Comment des mots comme réalisme, respect, savoir, deviennent des slogans racoleurs. Que veut-on faire de l'homme occidental ? Et lui, que veut-il faire de sa liberté ?
IV. Après la mise en tutelle de l'économie et la domestication de la vie sociale, l'annexion des intériorités : tel a toujours été le schéma de la colonisation. N'est-il pas hypocrite de prêcher la morale et l'éthique quand on laisse le cynisme le plus grossier et le plus agressif disposer du monde comme d'un jouet ? ...
V. L'éducation, l'enseignement, la formation : la solution, si vraiment on la désire, viendra de là. Mais il ne peut s'agir de réformes de surface, de convenance, d'opportunité. S'appuyant sur des pensées aussi différentes que celles de Proudhon et de Maritain, Jean Sur plaide pour une révolution radicale de l'éducation qui, avant de former des travailleurs, doit former des citoyens et, avant de former des citoyens, doit former des personnes humaines. Arracher l'éducation à l'emprise de l'utilité immédiate, aux intérêts économiques, à la dictature de l'actualité, au formalisme technique. Casser l'absurde contradiction par laquelle, comme le chien retourne à son vomi, on ne cesse de faire et de refaire confiance à ce pragmatisme et à cet utilitarisme dont on se plaît à décrire la perversité. Transmettre le goût de la parole libre, rendre son souffle à la pensée et leur volume aux relations humaines : le reste n'est que dressage, conditionnement animal. Cette révolution a inspiré Jean Sur dans son métier de formateur. Il nous en raconte le cheminement.
Les deux citations placées en tête de Résurgences décrivent la démarche de Jean Sur. La première, de Léon-Paul Fargue, est pessimiste sur l'avenir de nos sociétés : " Je voyais que tout devenait rien ". La seconde, du grand poète québécois Gaston Miron, renverse la perspective : " Je suis arrivé à ce qui commence ".
Contradiction apparente, car le passage du pessimisme à l'optimisme ne doit rien aux progrès dont se prévaut la modernité, mais à l'obligation qui lui est faite par son propre échec de se ressourcer dans ses origines diverses, de pratiquer le " recours à l'antre " dont parlait Jacques Berque, l'une des grandes références de Jean Sur, de redonner à l'imaginaire sa dimension métaphysique et de rendre ainsi aux individus l'accès à une intériorité dont une propagande multiforme travaille à leur interdire l'accès. Rien de nostalgique là-dedans. Le contraire plutôt, un appel passionné à l'expression comme chemin de liberté, comme seule possibilité d'ouverture, comme seule base sérieuse d'une société nouvelle.
Cinq thèmes pour ces quatre DVD
I. 68 d'abord, l'instant où tout s'est joué... Mai, c'est l'instant d'ambiguïté où la société de consommation hésite à refuser son destin et finalement, faute d'espérance, s'y précipite.
II. L'entreprise, le lieu d'où le cancer a métastasé. La logique du management y a dévoyé l'activité économique, perverti les relations sociales ...
III. Après l'entreprise, la deuxième étape : la conquête de la vie sociale par le ma...

POLITIQUE ; PENSEE CRITIQUE ; ANALYSE DU DISCOURS ; ORGANISATION DU TRAVAIL ; VIOLENCE ; PHILOSOPHIE DE L'EDUCATION ; PROJET DE SOCIETE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z