F Nous contacter

0

Documents  ALPHABETISATION POPULAIRE | enregistrements trouvés : 32

O

-A +A

P Q

U V

- n° 0 - pp.[82-94]

Sur base d'entretiens avec Yolande Boulanger, accompagnatrice pédagogique et méthodologique, Lire et Écrire Centre Mons Borinage, Marjorie Dozot et Delphine Versweyveld, coordinatrices pédagogiques, Lire et Écrire Namur

ANALYSE DE PRATIQUES ; PROFIL DU FORMATEUR ; COOPERATION ; ALPHABETISATION POPULAIRE ; DYNAMIQUE DE GROUPE

... Lire [+]

U V

- 264 p.
ISBN 2 7640 0693 4

Quelles sont les ressources nécessaires pour apprendre à lire et à écrire ? Comment se développent les personnes qui n'ont pas intégré les connaissances de base ? Commment les accompagner pour les sortir de l'exclusion ?

Un groupe d'intervenantes en alphabétisation et de chercheures ont mené une recherche-action durant plus de 5 ans (1996-2001) dans le cadre d'un organisme communautaire de Montréal, " la Boîte à lettres ". Cette démarche constitue un apport théorique sur les pratiques d'alphabétisation auprès de jeunes adultes de 16 à 25 ans, en milieu populaire, qui cherchent à s'alphabétiser après avoir passé une dizaine d'années sur les bancs de l'école. L'expérience de la Boîte à lettres met en avant l'idée d'une " autre éducation " laquelle propose d'améliorer les pratiques d'intervention qui dépendent d'une meilleure connaissance de la nature même du rapport que chaque personne établit dans notre société de l'écrit, c'est le centre de la démarche : la réappropriation de la lecture comme condition de son propre développement humain et social.

La redynamisation de l'appropriation de la lecture et de l'écriture par le sujet-acteur est le premier facteur qui permet au jeune de se distancier de son propre vécu.

Les cas d'échecs sont des cas de solitude des élèves dans l'univers scolaire. Il n'y a pas d'avancement si on ne désapprend pas les réactions affectives liées à l'échec. Comprendre son passé, c'est s'en distancier, et le présent en ressort mieux éclairé. La capacité réflexive du jeune s'en trouve réactualisée. Il n'est plus un sujet isolé ou aliéné, il devient producteur de sens et sujet de sa propre réflexion qui l'engage dans une redéfinition de ses rapports sociaux. Cette dédramatisation et ce recadrage des perceptions ont un impact majeur sur la disponibilité affective et intellectuelle des jeunes pour apprendre, grâce à une approche biographique expérimentée en atelier Autobiographie. Par le récit autobiographique, par exemple, les personnes reprennent progressivement du pouvoir sur leur vie. A la boîte à Lettres, le point de vue du jeune l'emporte sur toute analyse. Il participe lui-même à une réarticulation de sa propre perception par l'effet de transformation de son rapport à l'écrit. Le jeune analphabète prend conscience qu'il est autre que le cumul des échecs, des rejets, des ruptures présents dans son histoire. Le rapport à l'écrit se transforme et l'écriture transforme. Dans ce contexte, écrire c'est démêler sa vie. Le récit autobiographique aide la personne à refaire surface. Les auteures ont bien cerné l'objet de la redynamisation des apprentissages : ramener le désir dans le rapport à la lecture et l'écriture. La première condition du décrochage, c'est lorsque le plaisir et la curiosité sont absents, lorsque le sens ne s'actualise pas, lorsque les apprentissages eux-mêmes sont en perte de sens.

L'alphabétisation à la BàL se traduit par une approche globale qui comprend trois volets : le processus d'accueil, le suivi individuel (soutien psychosocial) et les atelier (dont l'atelier Autobiographique qui invite chaque participant à une réflexion profonde sur son rapport à l'écrit afin de le redynamiser).
Quelles sont les ressources nécessaires pour apprendre à lire et à écrire ? Comment se développent les personnes qui n'ont pas intégré les connaissances de base ? Commment les accompagner pour les sortir de l'exclusion ?

Un groupe d'intervenantes en alphabétisation et de chercheures ont mené une recherche-action durant plus de 5 ans (1996-2001) dans le cadre d'un organisme communautaire de Montréal, " la Boîte à lettres ". Cette démarche ...

ALPHABETISATION POPULAIRE ; RECHERCHE-ACTION ; APPRENTISSAGE DE LA LECTURE ; RELATION LECTURE ECRITURE ; TEMOIGNAGE D'APPRENANT ; RECHERCHE EN ALPHABETISATION ; RECIT DE VIE ; ASSOCIATION D'ALPHABETISATION ; ECHEC SCOLAIRE

... Lire [+]

2 y

- 192 p.

Ce cadre de référence pédagogique, qui se base sur les valeurs et la vision de l'alphabétisation populaire définies dans la charte de Lire et Écrire, explicite les choix de l'alphabétisation populaire et concrétise leur mise en oeuvre.
Il est utile pour donner des repères communs, pour animer les discussions en équipe, pour soutenir les processus de formation et la participation des apprenants ainsi que pour permettre de résister aux injonctions et modèles dominants.

Pourquoi ce cadre
Définir un cadre de référence pédagogique est toujours un projet politique qui, en orientant les finalités de l'apprentissage dépasse largement les questions pédagogiques. Aucun référentiel ne se construit sans choix de finalités éducatives, sans choix de savoirs jugés bons à être enseignés, sans conception de ce que sont les savoirs et la manière d'apprendre.

Dans le contexte actuel d'exclusion et de croissance des inégalités, les référentiels sont souvent utilisés comme outils administratifs de contrôle des associations et de gestion de flux de chômeurs, de migrants ou d'analphabètes. C'est pourquoi, produire un outil de réflexion et d'action précisant la propre réponse de Lire et Écrire aux enjeux sociétaux de l'alphabétisation est aujourd'hui plus indispensable que jamais.

Pour toutes ces raisons, Lire et Écrire a pris le risque de l'écriture. Mais prendre ce risque avec la certitude que loin d'être des espaces d'enfermement, les cadres sont, comme les contraintes et les consignes, des conditions pour la réflexion et la créativité.

Ce que vous y trouverez
Ce cadre s'est construit au long de quatre années d'échanges et de réflexion à partir de l'expérience et de l'expertise des équipes pédagogiques de Lire et Écrire, mais aussi de recherches documentaires et de l'analyse de référentiels existants. Nous vous invitons à le découvrir, le partager, le faire évoluer à travers vos expériences et pratiques de terrain.

Six parties, à consulter dans l'ordre ou le désordre
Ce Cadre de référence pédagogique est composé de plusieurs parties qui peuvent se lire indépendamment les unes des autres, dans l'ordre ou le désordre.

Chacune d'elles se termine par une brève bibliographie principalement constituée des Journaux de l'alpha qui traitent des sujets abordés et proposent des mises en pratiques.

1. Contexte et enjeux : quels référentiels et quelles compétences pour quelle société ? Présentation du contexte sociétal dans lequel se situe ce cadre et des motivations de Lire et Écrire à le publier. Il y est rappelé que les choix effectués lors de l'élaboration d'un référentiel ne sont jamais neutres et sont toujours marqués culturellement et politiquement.

2. De l'aphabétisation. Découvrir l'alpha en général ou en savoir plus sur ce champ de formation. Présentation de référentiels pour l'alphabétisation qui ont alimenté ce cadre.

3. Le choix de Lire et Écrire : L'alphabétisation populaire. Les finalités de Lire et Écrire pour l'alphabétisation populaire : Développer l'alphabétisation dans une perspective d'émancipation, de participation des personnes et de changement social vers plus d'égalité. Définition de ses principes politiques et pédagogiques et présentation de la Roue de l'alphabétisation populaire, qui concrétise ce cadre de référence.

4. Savoirs et compétences pour Comprendre, réfléchir et agir le monde. Définition des savoirs et compétences en lien avec les enjeux de l'alphabétisation populaire. Ce que Lire et Écrire entend par acquérir et maitriser les langages fondamentaux : oral, écrit et mathématiques. Poursuite de la construction de la Roue, qui illustre l'interdépendance et l'articulation des enjeux, pouvoirs et savoirs.

5. Balises pour l'évaluation. L'évaluation et la manière dont elle peut soutenir les processus d'apprentissages et la maitrise par l'apprenant de son parcours de formation.
Pour faciliter la construction et l'évaluation par les apprenants et les formateurs de leurs itinéraires d'apprentissages, ce cadre de référence s'accompagne d'outils d'animation, d'analyse et d'évaluation : Les roues, ainsi qu'un portfolio pour l'apprenant : Mes chemins d'apprentissages.

6. Mises en pratique. La mise en oeuvre, les pédagogies utilisées en alphabétisation populaire, et quelques récits de pratique et exemples d'utilisation de la Roue.

Documents à télécharger
Vous pouvez soit télécharger le tout en un ficher ZIP,

soit les éléments un à un :

Le cadre de référence Balises pour l'alphabétisation populaire
+ Bibliographie
Mes chemins d'apprentissages (portfolio pour les apprenants)
+ Présentation générale
Les outils du cadre de référence pédagogique :
La roue de l'alphabétisation populaire
Les roues ­ outil d'analyse
Les roues langage : Écouter-Parler ; Lire-Écrire ; Mathématiques
Les rouages : feuilles à imprimer ; images PNG
Les toiles d'auto- et coévaluation
La charte de Lire et Écrire : en ligne ; en PDF
Mises en pratique : Chemins en jeux
Ce cadre de référence pédagogique, qui se base sur les valeurs et la vision de l'alphabétisation populaire définies dans la charte de Lire et Écrire, explicite les choix de l'alphabétisation populaire et concrétise leur mise en oeuvre.
Il est utile pour donner des repères communs, pour animer les discussions en équipe, pour soutenir les processus de formation et la participation des apprenants ainsi que pour permettre de résister aux i...

ALPHABETISATION POPULAIRE ; METHODOLOGIE ; ANALYSE DE PRATIQUES ; INSTRUMENT D'EVALUATION ; PARTICIPATION ; PEDAGOGIE EMANCIPATRICE ; CONSCIENTISATION

... Lire [+]

Dossiers

 
Z