F Nous contacter

0

Documents  AUTOGESTION | enregistrements trouvés : 18

O

-A +A

P Q

U V

- n° 0 - pp. 295-308

Anne Steiner développe l'idée principale des anarchistes individualistes dont les figures de proue étaientt Albert Libertad et Anna Mahé: "nous étions individualistes dans le sens ou l'individu est la base de toute société, que la vie en société ne pouvaient avoir d'autres raison d'être que de diminuer l'effort de l'homme et de mieux permettre l'épanouissement de la personalité (...) dans tous les domaines". Convaincu que la raison menait à l'anarchie, c'est dans les universités populaires qu'il voulaient la développer par l'éducation et en 1902 ils fondèrent les causeries populaires.... Anne Steiner développe l'idée principale des anarchistes individualistes dont les figures de proue étaientt Albert Libertad et Anna Mahé: "nous étions individualistes dans le sens ou l'individu est la base de toute société, que la vie en société ne pouvaient avoir d'autres raison d'être que de diminuer l'effort de l'homme et de mieux permettre l'épanouissement de la personalité (...) dans tous les domaines". Convaincu que la raison menait à ...

AUTOFORMATION ; AUTOGESTION ; PHILOSOPHIE DE L'EDUCATION ; révolution ; PEDAGOGIE LIBERTAIRE

... Lire [+]

U V

- pp.177-188

"Le Ganokendra (ou centre du peuple) est un programme d'alphabétisation axé sur la réduction de la pauvreté et plus particulièrement sur les questions transversales d'autonomisation des femmes au Bangladesh."

BANGLADESH ; ALPHABETISATION EN MILIEU RURAL ; ALPHABETISATION DES FEMMES ; PROGRAMME D'ALPHABETISATION ; AUTOGESTION ; CONSCIENTISATION

... Lire [+]

y


ISBN 978-2919272051

Quand un lycée réinvente l'éducation. Depuis 1982 existe à Paris un lycée public autogéré. Unique en son genre, le Lycée autogéré de Paris a relevé le défi d'un fonctionnement collectif pris en charge par les professeurs et les élèves. Gestion du lieu, libre fréquentation, assemblées générales régulières, régulation des conflits par la commission Justice, mais aussi interdisciplinarité, voyages, pédagogie alternative, ateliers artistiques et recrutement des profs par cooptation, sont quelques-unes des caractéristiques de cet établissement pas comme les autres. Quand un lycée réinvente l'éducation. Depuis 1982 existe à Paris un lycée public autogéré. Unique en son genre, le Lycée autogéré de Paris a relevé le défi d'un fonctionnement collectif pris en charge par les professeurs et les élèves. Gestion du lieu, libre fréquentation, assemblées générales régulières, régulation des conflits par la commission Justice, mais aussi interdisciplinarité, voyages, pédagogie al...

AUTOGESTION ; PEDAGOGIE LIBERTAIRE ; BIBLIOGRAPHIE ; IDEOLOGIE ; MODELE D'APPRENTISSAGE ; ANALYSE DE PRATIQUES

... Lire [+]

y

Les auteur.es viennent d'horizons divers : syndicalistes, acteur.trices d'expériences de gestion directe par les travailleurs et travailleuses, historien.nes, sociologues, praticien.nes de l'autogestion. Certain.es ont participé à des aventures aussi singulières que celle des Lip à ou des Fralib/Scop-TI à Gémenos aujourd'hui. Ils nous racontent leur histoire : pourquoi cette reprise en mains de la production ? Comment ça se passe ? Quels enseignements ? Quelles difficultés ? Ces mêmes questions sont traitées à travers d'autres exemples contemporains : la coopérative Viomé en Grèce, le camp de Lavrio organisé par les Kurdes en exil, les coopératives de livraison à vélo, les entreprises récupérées en Argentine... L'histoire est aussi présente : soviets de la Révolution russe, conseils ouvriers de Bavière, collectivisations durant la Révolution espagnole, le mouvement ouvrier britannique entre nationalisations et contrôle ouvrier, l'autogestion en Algérie ou dans les pays de l'ex-bloc soviétique... La dimension autogestionnaire dans le mouvement des femmes est aussi examinée. La gestion directe des entreprises par celles et ceux qui les font fonctionner, et plus largement de la Cité par celles et ceux qui y vivent, sont des thèmes également traités. Autogérer demain les chemins de fer ? L'éducation ? Des pistes sont évoquées. Les auteur.es viennent d'horizons divers : syndicalistes, acteur.trices d'expériences de gestion directe par les travailleurs et travailleuses, historien.nes, sociologues, praticien.nes de l'autogestion. Certain.es ont participé à des aventures aussi singulières que celle des Lip à ou des Fralib/Scop-TI à Gémenos aujourd'hui. Ils nous racontent leur histoire : pourquoi cette reprise en mains de la production ? Comment ça se passe ? Quels ...

AUTOGESTION ; CONSCIENTISATION ; ACTION COMMUNAUTAIRE ; SYNDICAT ; CONDITIONS DE TRAVAIL

... Lire [+]

U V

- 460 p.
ISBN 9782351040492

Les textes rassemblés dans ces actes, issus du colloque qui s'est tenu à Lyon en mai 2011, ont comme objectif de faire le point sur les recherches autour des pensées et pratiques libertaires, qu'il s'agisse de prendre en considération des auteur.e.s, ou de rendre compte d'expériences sociales et historiques se réclamant, d'une manière ou d'une autre, de l'anarchie.

Actes édités sous la direction de Jean-Christophe Angaut (MCF de philosophie à l'ENS de Lyon et membre du laboratoire Triangle), Daniel Colson et Mimmo Pucciarelli.
Les textes rassemblés dans ces actes, issus du colloque qui s'est tenu à Lyon en mai 2011, ont comme objectif de faire le point sur les recherches autour des pensées et pratiques libertaires, qu'il s'agisse de prendre en considération des auteur.e.s, ou de rendre compte d'expériences sociales et historiques se réclamant, d'une manière ou d'une autre, de l'anarchie.

Actes édités sous la direction de Jean-Christophe Angaut (MCF de philosophie à ...

ACTES, CONGRES, ETC. ; PEDAGOGIE LIBERTAIRE ; PHILOSOPHIE ; PROUDHON Pierre Joseph ; BAKOUNINE MICHEL (1814-1876) ; AUTOGESTION ; FEMINISME ; GENRE

... Lire [+]

U V

- 326 p.

Psychanalyste et pédagogue, A. S. Neill croyait en une école libre où l'enfant aurait droit au bonheur. Sa réflexion fit grand bruit.
Neill avait 12 ans lorsque Freud substitua à l'hypnose la psychanalyse, et l'école laïque de Jules Ferry comptait presque un demi-siècle d'existence lorsque ce pédagogue britannique fonda son école de Summerhill en 1921. Une école fondée contre l'école traditionnelle, et où l'enseignement reposait sur deux notions fondamentales : la liberté des élèves ainsi que l'autoresponsabilité. Paru à New York en 1960, en France au lendemain de mai 1968, Libres enfants de Summerhill est vite devenu un best-seller (plus de 400 000 exemplaires vendus).
Neill y présente son expérience personnelle. La création de l'école tout d'abord, dont la mission première n'était pas d'instruire (puisque pour lui l'enseignement vient freiner l'éveil intellectuel) mais d'éduquer des enfants " normaux " âgés de 5 à 15 ans. Son objectif était de permettre à chacun d'accéder à la vérité de son propre désir : " Il est évident qu'une école où l'on force des enfants actifs à s'asseoir devant des pupitres pour étudier des matières inutiles est une mauvaise école ". Summerhill aurait pu prendre pour devise ce qui réglait la vie dans l'abbaye de Thélème, que le Gargantua de Rabelais fit bâtir : Fais ce que voudras. Les cours y étaient facultatifs, les enfants y jouissaient d'une totale liberté, pouvaient jouer autant qu'ils le voulaient (car après avoir vécu pleinement le temps du jeu les élèves se mettraient d'eux-mêmes au travail), et Neill leur accordait le droit au bruit, à la masturbation, à la nudité, à la saleté, aux jurons, aux histoires grivoises (pour ne pas favoriser le refoulement sexuel), et même celui de ne faire ni mathématique ni grec ni latin. Il faudrait ajouter qu'il y interdisait la censure des livres, ne dispensait aucune doctrine religieuse (selon lui, Dieu, " c'est le meilleur de chacun de nous "), et s'attachait à servir au mieux les besoins de ses 45 pensionnaires, par exemple en tentant de lever leurs inhibitions. En 1955, l'école de Summerhill bénéficia d'un rapport d'inspection plutôt flatteur, qui validait l'efficacité de la méthode : il y avait bien liberté et non pas anarchie. lire la suite sur http://www.lmda.net/din/tit_lmda.php?Id=19474
Psychanalyste et pédagogue, A. S. Neill croyait en une école libre où l'enfant aurait droit au bonheur. Sa réflexion fit grand bruit.
Neill avait 12 ans lorsque Freud substitua à l'hypnose la psychanalyse, et l'école laïque de Jules Ferry comptait presque un demi-siècle d'existence lorsque ce pédagogue britannique fonda son école de Summerhill en 1921. Une école fondée contre l'école traditionnelle, et où l'enseignement reposait sur deux ...

PEDAGOGIE EMANCIPATRICE ; AUTOGESTION ; ENSEIGNEMENT--HISTOIRE ; PSYCHANALYSE

... Lire [+]

Dossiers

 
Z