F Nous contacter

0

Documents  ORGANISATION DU TRAVAIL | enregistrements trouvés : 88

O

-A +A

P Q

U V

- pp. 13-38

... et comment les personnes peu qualifiées perdent de plus en plus l'accès à un emploi...

ORGANISATION DU TRAVAIL ; FORMATION EN MILIEU DE TRAVAIL ; RELATION ALPHABETISATION EMPLOI

... Lire [+]

U V

- 512 p.
ISBN 978 2 7654 0971 7

BIBLIOTHEQUE ; ORGANISATION DU TRAVAIL ; ACCUEIL

... Lire [+]

y

Cinq thèmes pour ces quatre DVD
I. 68 d'abord, l'instant où tout s'est joué... Mai, c'est l'instant d'ambiguïté où la société de consommation hésite à refuser son destin et finalement, faute d'espérance, s'y précipite.
II. L'entreprise, le lieu d'où le cancer a métastasé. La logique du management y a dévoyé l'activité économique, perverti les relations sociales ...
III. Après l'entreprise, la deuxième étape : la conquête de la vie sociale par le management ... Comment le travail est dépouillé de sa signification humaine. Comment des mots comme réalisme, respect, savoir, deviennent des slogans racoleurs. Que veut-on faire de l'homme occidental ? Et lui, que veut-il faire de sa liberté ?
IV. Après la mise en tutelle de l'économie et la domestication de la vie sociale, l'annexion des intériorités : tel a toujours été le schéma de la colonisation. N'est-il pas hypocrite de prêcher la morale et l'éthique quand on laisse le cynisme le plus grossier et le plus agressif disposer du monde comme d'un jouet ? ...
V. L'éducation, l'enseignement, la formation : la solution, si vraiment on la désire, viendra de là. Mais il ne peut s'agir de réformes de surface, de convenance, d'opportunité. S'appuyant sur des pensées aussi différentes que celles de Proudhon et de Maritain, Jean Sur plaide pour une révolution radicale de l'éducation qui, avant de former des travailleurs, doit former des citoyens et, avant de former des citoyens, doit former des personnes humaines. Arracher l'éducation à l'emprise de l'utilité immédiate, aux intérêts économiques, à la dictature de l'actualité, au formalisme technique. Casser l'absurde contradiction par laquelle, comme le chien retourne à son vomi, on ne cesse de faire et de refaire confiance à ce pragmatisme et à cet utilitarisme dont on se plaît à décrire la perversité. Transmettre le goût de la parole libre, rendre son souffle à la pensée et leur volume aux relations humaines : le reste n'est que dressage, conditionnement animal. Cette révolution a inspiré Jean Sur dans son métier de formateur. Il nous en raconte le cheminement.
Les deux citations placées en tête de Résurgences décrivent la démarche de Jean Sur. La première, de Léon-Paul Fargue, est pessimiste sur l'avenir de nos sociétés : " Je voyais que tout devenait rien ". La seconde, du grand poète québécois Gaston Miron, renverse la perspective : " Je suis arrivé à ce qui commence ".
Contradiction apparente, car le passage du pessimisme à l'optimisme ne doit rien aux progrès dont se prévaut la modernité, mais à l'obligation qui lui est faite par son propre échec de se ressourcer dans ses origines diverses, de pratiquer le " recours à l'antre " dont parlait Jacques Berque, l'une des grandes références de Jean Sur, de redonner à l'imaginaire sa dimension métaphysique et de rendre ainsi aux individus l'accès à une intériorité dont une propagande multiforme travaille à leur interdire l'accès. Rien de nostalgique là-dedans. Le contraire plutôt, un appel passionné à l'expression comme chemin de liberté, comme seule possibilité d'ouverture, comme seule base sérieuse d'une société nouvelle.
Cinq thèmes pour ces quatre DVD
I. 68 d'abord, l'instant où tout s'est joué... Mai, c'est l'instant d'ambiguïté où la société de consommation hésite à refuser son destin et finalement, faute d'espérance, s'y précipite.
II. L'entreprise, le lieu d'où le cancer a métastasé. La logique du management y a dévoyé l'activité économique, perverti les relations sociales ...
III. Après l'entreprise, la deuxième étape : la conquête de la vie sociale par le ma...

POLITIQUE ; PENSEE CRITIQUE ; ANALYSE DU DISCOURS ; ORGANISATION DU TRAVAIL ; VIOLENCE ; PHILOSOPHIE DE L'EDUCATION ; PROJET DE SOCIETE

... Lire [+]

y

Une dizaine de chômeurs et chômeuses racontent pourquoi et comment ils ont décidé de ne plus aller travailler. Après avoir fréquenté plus ou moins longtemps le monde du travail, ces hommes et femmes ont fui l'usine, l'entrepôt ou le bureau, bien décidés à ne plus accepter les règles de la guerre économique contemporaine. Loin de l'image du chômeur accablé ou déprimé, ces "sans-emploi qui n'en demandent pas pour autant" expliquent ouvertement pourquoi ils cherchent à s'épanouir en dehors du monde du travail, avec peu de ressources mais en disposant de temps à profusion. Une dizaine de chômeurs et chômeuses racontent pourquoi et comment ils ont décidé de ne plus aller travailler. Après avoir fréquenté plus ou moins longtemps le monde du travail, ces hommes et femmes ont fui l'usine, l'entrepôt ou le bureau, bien décidés à ne plus accepter les règles de la guerre économique contemporaine. Loin de l'image du chômeur accablé ou déprimé, ces "sans-emploi qui n'en demandent pas pour autant" expliquent ouvertement ...

ORGANISATION DU TRAVAIL ; CHOMAGE ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

U H

- 126 p
ISBN 0999 865

"Cinq expériences menées dans des entreprises où le personnel rencontre des difficultés par rapport à l'écrit, voire est en situation d'illettrisme"

RELATION ORAL ECRIT ; ALPHABETISATION EN MILIEU DE TRAVAIL ; REDACTION FONCTIONNELLE ; ORGANISATION DU TRAVAIL ; COMMUNICATION ECRITE ; RELATION ALPHABETISATION EMPLOI ; RECHERCHE

... Lire [+]

U V

- 128 p.
ISBN 978 2 7071 6665 4



Qu'est-ce qu'une entreprise ? Depuis quand est apparue cette entité socioéconomique originale ? Que nous apprennene l'étude historique de son évolution et l'examen de la diversité de ses formes ? Comment appréhender sociologiquement l'entreprise ? En quoi n'est-elle pas une simple organisation ? Dans quelle mesure l'entreprise est-elle autonome vis-à-vis de son environnement ? Jusqu'où est-elle capable de définir elle-même ses stratégies ? Pourquoi la notion d'institution est-elle importante pour comprendre l'entreprise ? Que peut-on dire de sa responsabilité sociale et environnementale ? Qu'échange-t-elle avec la société qui l'entoure ? Comment aider l'entreprise à devenir plus coopérative, à être moins anonyme vis-à-vis de ses salariés ?
Ce livre montre que l'analyse sociologique apporte une contribution majeure à la compréhension du monde des entreprises, dans sa diversité et ses relations avec la société.


Qu'est-ce qu'une entreprise ? Depuis quand est apparue cette entité socioéconomique originale ? Que nous apprennene l'étude historique de son évolution et l'examen de la diversité de ses formes ? Comment appréhender sociologiquement l'entreprise ? En quoi n'est-elle pas une simple organisation ? Dans quelle mesure l'entreprise est-elle autonome vis-à-vis de son environnement ? Jusqu'où est-elle capable de définir elle-même ses stratégies ? ...

SOCIOLOGIE ; ORGANISATION DU TRAVAIL ; MILIEU INSTITUTIONNEL

... Lire [+]

Dossiers

 
Z