F Nous contacter

0

Documents  POLITIQUE DE LA LECTURE | enregistrements trouvés : 27

O

-A +A

P Q

U V

- 24-29

Thèse développée ici par l'auteure:
"Les recherches sur le développement de l'enfant, de sa naissance à ses premiers éclats de lire ont eu des retombées importantes sur la production éditoriale et pour le Québec sur l'élaboration d'une Politique de la lecture et du livre au point de susciter des programmes spécifiques de sensibilisation au goût de lire dans les bibliothèques municipales, les commissions scolaires, les centres de la petite enfance et de s'ancrer dans le programme révisé de formation des maîtres de Sherbrooke, le baccalauréat au préscolaire et au primaire."
Thèse développée ici par l'auteure:
"Les recherches sur le développement de l'enfant, de sa naissance à ses premiers éclats de lire ont eu des retombées importantes sur la production éditoriale et pour le Québec sur l'élaboration d'une Politique de la lecture et du livre au point de susciter des programmes spécifiques de sensibilisation au goût de lire dans les bibliothèques municipales, les commissions scolaires, les centres de la petite ...

LECTURE ; ALBUM ; ETUDES PRIMAIRES ; APPRENTISSAGE PRESCOLAIRE ; POLITIQUE DE LA LECTURE

... Lire [+]

U V

- n° 87 - pp. 64-65

Compte -rendu en quatre articles d'un projet mené par le centre de lecture de Nanterre et de Paris dans le cadre du dispositif d'aide à la formulation des compétences concernant les bas-niveaux de qualification
Ce premier article répertorie les outils au service de la démarche d'évaluation (arbre des connaissances, etc.)

POLITIQUE DE LA LECTURE ; REPERTOIRE D'HABILETES ; CONNAISSANCE ; INSTRUMENT D'EVALUATION ; HABILETES PROFESSIONNELLES

... Lire [+]

U V

- n° 18 - pp.5-11

"Il n'y a pas de '"méthode idéale" pour apprendre à lire à tous les enfants. Enseignants, décideurs, chercheurs et formateurs d'enseignants doivent reconnaître que la solution n'est pas dans la méthode, mais dans l'enseignant lui-même."
Cet article comporte une analyse approfondie, illustrée d'exemples précis, des dangers encourus lorsqu'on se met à légiférer sur les méthodes et manuels "labellisables". Le plaidoyer des auteurs pour un éclectisme réfléchi est particulièrement d'actualité aujourd'hui!
"Les enseignants efficaces sont des éclectiques réfléchis, qui modifient les programmes afin de rencontrer les besoins des élèves."

REMARQUE
Attention :problème de brochage, la page 11 est la dernière page de la revue.
"Il n'y a pas de '"méthode idéale" pour apprendre à lire à tous les enfants. Enseignants, décideurs, chercheurs et formateurs d'enseignants doivent reconnaître que la solution n'est pas dans la méthode, mais dans l'enseignant lui-même."
Cet article comporte une analyse approfondie, illustrée d'exemples précis, des dangers encourus lorsqu'on se met à légiférer sur les méthodes et manuels "labellisables". Le plaidoyer des auteurs pour un ...

POLITIQUE DE LA LECTURE ; ENSEIGNEMENT DE LA LECTURE ; METHODE DE LECTURE

... Lire [+]

U V

- n° 178 - pp.60-61

"Persévérer dans cette méthode alors qu'on en connaît la nocivité est criminel, c'est un danger pour les enfants". Les méthodes globales et semi-globales sont "responsables de l'épidémie actuelle de dyslexie", il faut revenir à la syllabique... Jasques Bernardin du GFEN démontre ici que ce discours est plus du côté de l'anathème injonctif que du conseil avisé, scientifiquement étayé.
Pour en savoir plus : lire Dialogue, n°115-116, février 2005, La lecture dans tous les sens
"Persévérer dans cette méthode alors qu'on en connaît la nocivité est criminel, c'est un danger pour les enfants". Les méthodes globales et semi-globales sont "responsables de l'épidémie actuelle de dyslexie", il faut revenir à la syllabique... Jasques Bernardin du GFEN démontre ici que ce discours est plus du côté de l'anathème injonctif que du conseil avisé, scientifiquement étayé.
Pour en savoir plus : lire Dialogue, n°115-116, février 2005, ...

POLITIQUE DE L'EDUCATION ; POLITIQUE DE LA LECTURE

... Lire [+]

U V

- n° 178 - pp.62-63

Sous le couvert d'égalité pour tous, le retour à la syllabique renforce une école élitiste qui alphabétisera, peut-être, tous les jeunes mais en laissera une grande partie sur le bord de la route. Pour Jean Foucambert de l'AFL réduire la lecture au déchiffrage préconisé par le ministre de l'Education nationale est une attaque contre la démocratisation des outils de formation intellectuelle. Sous le couvert d'égalité pour tous, le retour à la syllabique renforce une école élitiste qui alphabétisera, peut-être, tous les jeunes mais en laissera une grande partie sur le bord de la route. Pour Jean Foucambert de l'AFL réduire la lecture au déchiffrage préconisé par le ministre de l'Education nationale est une attaque contre la démocratisation des outils de formation intellectuelle.

POLITIQUE DE L'EDUCATION ; POLITIQUE DE LA LECTURE

... Lire [+]

U V

- n° 94 - pp. 45-60

"Question lecture, les premiers mois de l'année 2006 auront été marqué par l'offensive du ministre de l'éducation contre une méthode globale à l'improbable existence et pour une méthode synthétique d'une manière ou d'une autre déjà largement pratiquée. Cette décision, appuyée sur des références bibliographiques puisées dans le sérail, semble avoir éveillé l'intérêt de quelques universitaires et scientifiques qui ont ainsi largement débattu, sans contrainte et fort courtoisement, comme il se doit entre gens de qualité, autour de leurs désaccords avec le ministre et/ou avec leurs éminents confrères. Ces débats rendus publics grâce au site du Café pédagogique et à celui d'Education et Devenir, constituent aujourd'hui un témoignage précieux (qu'on remerciera le ministre d'avoir suscité) sur les opinions respectives des acteurs majoritairement issus du "consensus" établi en France depuis plusieurs années. Il ne fait guère de doutes que ces contributions croisées seront fort utiles dans les années à venir pour les historiens de l'éducation et des mentalités. Nous allons, et ce sera notre seule participation au débat (bien que nos propositions aient été constamment au bout des fusils à tirer dans les coins), tenter d'en dégager quelques caractéristiques"
Jean Foucambert dégage 9 caractéristiques et remarque :
1. la quasi absence d'analyse politique de l'événement
2. les conditions qui ont permis ce retour facile de la méthode syllabique
3. pose une question de fond : en arrière-plan des débats, le postulat de base des discours sur la lecture fait de l'écrit un système de codage de l'oral (l'écrit est d'abord un système de notation de l'oral)
4. s'interroge sur la pertinence de l'information des spécialistes en dehors du champ strict de leur discipline
5. revient sur le postulat devenu dogme?
6. analyse la place que tiennent les expérimentations dans l'argumentation des différents points de vue théoriques et pratiques qui se sont échangé sur Internet en réaction aux annonces du ministre.
7. s'interroge sur la pertinence de l'apport des recherches pédagogiques
8. la recherche confisquée : il s'étonne de ce que les résultats de l'étude menée par l'AFL et l'INRP concernant l'enseignement du principe alphabétique comme base (et/ou comme recours lors) de l'apprentissage de la lecture ne soient jamais cités par la communauté universitaire, ni dans les débats ni dans lors de la conférence du consensus et que les résultats soient dénaturés voire même tronqués (lire Principe alphabétique et lecture : compte-rendu paru dans le n°86, juin 2004, p.20)
9. Perspectives
"Question lecture, les premiers mois de l'année 2006 auront été marqué par l'offensive du ministre de l'éducation contre une méthode globale à l'improbable existence et pour une méthode synthétique d'une manière ou d'une autre déjà largement pratiquée. Cette décision, appuyée sur des références bibliographiques puisées dans le sérail, semble avoir éveillé l'intérêt de quelques universitaires et scientifiques qui ont ainsi largement débattu, sans ...

ENSEIGNEMENT DE LA LECTURE ; POLITIQUE DE LA LECTURE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z