F Nous contacter

0

Documents  POUVOIR | enregistrements trouvés : 57

O

-A +A

P Q

y

- 20 pages

version remaniée de la version publiée sur le site du Grain en 2007.
Dans les années 1960, une nouvelle perspective de recherche appliquée à l'action éducative et sociale voit le jour : l'analyse institutionnelle. Alliant psychologie sociale des groupes et analyse macrosociologique de la société, celle-ci vise à analyser les formes et rapports de pouvoir qui sont à l'oeuvre, de manière implicite, dans les institutions et les organisations. Il s'agit de mettre en évidence les rapports de pouvoir réels mais camouflés « sous la fausse banalité de l'évidence », souvent à l'origine de conflits. Afin de mettre à jour ces rapports de pouvoir, l'analyse institutionnelle distingue d'abord trois « acteurs » : l'institué (l'ordre en place, le règlement de travail par exemple), l'instituant (celui ou celle qui remet en question la norme, l'institué), et l'institutionnalisation (l'intégration, la récupération de ce qui a été remis en question afin de le normaliser). Ensuite, elle recourt à un « analyseur », un évènement qui fait apparaitre le non-dit de l'institution. Cet analyseur peut survenir naturellement ou être provoqué afin de forcer chacun à se dévoiler (par exemple, le refus par un formateur de procéder à l'évaluation de ses stagiaires, pourtant imposée par le pouvoir subsidiant). Enfin, en situation de conflit, trois stratégies peuvent être mises en place par les acteurs : le mode d'action institutionnel (exemple : une action syndicale via le conseil d'entreprise), le mode d'action anti-institutionnel (exemple : un refus explicite d'appliquer certaines décisions) et le mode d'action contre-institutionnel (exemple : un travail d'équipe non prévu par la direction).
Après une description des concepts de base et de la méthodologie de l'analyse institutionnelle, Francis Tilman nous invite à la lecture d'analyses de cas précis de résolution de conflits.
version remaniée de la version publiée sur le site du Grain en 2007.
Dans les années 1960, une nouvelle perspective de recherche appliquée à l'action éducative et sociale voit le jour : l'analyse institutionnelle. Alliant psychologie sociale des groupes et analyse macrosociologique de la société, celle-ci vise à analyser les formes et rapports de pouvoir qui sont à l'oeuvre, de manière implicite, dans les institutions et les organisations. Il ...

POUVOIR ; MILIEU INSTITUTIONNEL ; PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ; RESOLUTION DE CONFLIT ; DYNAMIQUE DE GROUPE ; PSYCHOLOGIE SOCIALE

... Lire [+]

U V

- n° 145 - pp. 8-9

Présentation de l'atelier par ses deux formateurs, membres du GBEN (Groupe Belge d'Education Nouvelle)

CITOYENNETE ; PENSEE CRITIQUE ; POUVOIR

... Lire [+]

U H

Film présentant la démarche du croisement des savoirs et des pratiques entre des personnes en situation de pauvreté et des représentants d'associations " aide à la jeunesse"

DISCRIMINATION ; PAUVRETE ; AUTO-SOCIO CONSTRUCTION DU SAVOIR ; FAMILLE ; ESTIME DE SOI ; MILIEU INSTITUTIONNEL ; RELATIONS INTERPERSONNELLES ; ANALYSE DE PRATIQUES ; PARTICIPATION ; POUVOIR

... Lire [+]

y

- 146 p.
ISBN 978-2-84133-520-6

Si Michel Foucault n'a pas directement écrit sur l'éducation, certains de ses ouvrages ont profondément influencé et accompagné la réflexion, que ce soit Surveiller et punir (1975) ou Le courage de la vérité (2009), pour fournir aujourd'hui aux chercheurs de très puissants instruments critiques. Le dossier se propose de faire un bilan de ces différents héritages et de voir comment ils fécondent aujourd'hui les recherches en éducation, dans la compréhension de ce qui se joue dans les pratiques scolaires, les relations de pouvoir et les techniques de persuasion, la construction du sujet et la formation morale : est-il possible, à partir de Foucault, de penser une autre école ? Telle est aussi la question posée.
Critique comlpète et sommaire détaille in https://www.cairn.info/revue-le-telemaque-2015-1.htm>
Si Michel Foucault n'a pas directement écrit sur l'éducation, certains de ses ouvrages ont profondément influencé et accompagné la réflexion, que ce soit Surveiller et punir (1975) ou Le courage de la vérité (2009), pour fournir aujourd'hui aux chercheurs de très puissants instruments critiques. Le dossier se propose de faire un bilan de ces différents héritages et de voir comment ils fécondent aujourd'hui les recherches en éducation, dans la ...

RECHERCHE EN EDUCATION ; POUVOIR ; ETHIQUE ; ECOUTE ; PHILOSOPHIE DE L'EDUCATION ; VIOLENCE ; MILIEU INSTITUTIONNEL ; VIE SCOLAIRE ; FOUCAULT MICHEL

... Lire [+]

y

- 200 p.
ISBN 978-2895962106

Depuis 1967, la seconde est l'unité de base du temps social. Dissocié de toute réalité tangible, le temps atomique mondialisé sur lequel reposent les infrastructures militaires, la finance, les structures politiques et les réseaux de communication correspond à un nombre précis de périodes de radiations de l'atome de césium 133. Pourtant, malgré cette course à la précision et au contrôle, l'être humain n'a jamais été aussi aliéné par le régime temporel dans lequel il vit.

L'ère du temps étudie l'histoire de notre rapport au temps temps des relations sociales et des rapports de pouvoir, temps de la valeur, temps producteur et produit des institutions. De l'invention des premières horloges à nos jours, en passant par l'établissement du temps universel standard, Jonathan Martineau retrace l'ascension hégémonique du temps abstrait, qui enchaîne les multiples temporalités sociales aux fins du développement capitaliste.
Depuis 1967, la seconde est l'unité de base du temps social. Dissocié de toute réalité tangible, le temps atomique mondialisé sur lequel reposent les infrastructures militaires, la finance, les structures politiques et les réseaux de communication correspond à un nombre précis de périodes de radiations de l'atome de césium 133. Pourtant, malgré cette course à la précision et au contrôle, l'être humain n'a jamais été aussi aliéné par le régime ...

TEMPS(MESURE) ; RELATIONS INTERPERSONNELLES ; RELATIONS INTERORGANISATIONNELLES ; CAPITALISME ; IDEOLOGIE ; POUVOIR

... Lire [+]

y

- 280 pages
ISBN 978-2-240-03952-1

Comment faire connaître l'histoire des colonisations et des décolonisations, comprendre une question sensible et proposer des outils pour aborder de manière sereine cet enseignement ? Cet ouvrage vous propose :

- des mises au point scientifiques par thèmes rendant compte des dernières recherches historiques
- une approche au plus près des sociétés coloniales restituant la diversité des acteurs - colonisés et colons - ainsi que la complexité de la situation coloniale
- des dossiers documentaires (textes, cartes, photographies, etc.), assortis de présentations scientifiques, proposant des pistes d'utilisation pédagogique adaptées à différents niveaux de classe.


Cet ouvrage a été réalisé en partenariat avec le Musée de l'histoire de l'immigration.
Comment faire connaître l'histoire des colonisations et des décolonisations, comprendre une question sensible et proposer des outils pour aborder de manière sereine cet enseignement ? Cet ouvrage vous propose :

- des mises au point scientifiques par thèmes rendant compte des dernières recherches historiques
- une approche au plus près des sociétés coloniales restituant la diversité des acteurs - colonisés et colons - ainsi que la complexité de ...

COLONIALISME ; PENSEE CRITIQUE ; MATERIEL DIDACTIQUE ; HISTOIRE ; ENSEIGNEMENT DE L'HISTOIRE ; DISCRIMINATION RACIALE ; POUVOIR ; IMMIGRATION ; Résistance

... Lire [+]

Dossiers

 
Z