F Nous contacter

0

Documents  ABSTRACTION | enregistrements trouvés : 10

O

-A +A

P Q

y

- n° 185 - 3 p.

Présentation d'expériences en cours d'alpha. Ces « deux façons de ne pas savoir lire » renvoient en fait à la complexité de la lecture comme activité nécessitant l'articulation entre le lecteur et le texte ou, autrement dit, entre le sens et le signe. Si former à l'identification du signe (par une approche globale, syllabique, mixte ou autre...) n'est pas trop difficile ; si, de même, susciter la formulation d'hypothèses, favoriser l'anticipation, mobiliser l'imaginaire... n'est pas trop compliqué, par contre permettre à l'apprenti lecteur de se construire des stratégies par lesquelles il va articuler ces deux compétences fondamentales, voilà le grand enjeu de l'apprentissage de la lecture. Présentation d'expériences en cours d'alpha. Ces « deux façons de ne pas savoir lire » renvoient en fait à la complexité de la lecture comme activité nécessitant l'articulation entre le lecteur et le texte ou, autrement dit, entre le sens et le signe. Si former à l'identification du signe (par une approche globale, syllabique, mixte ou autre...) n'est pas trop difficile ; si, de même, susciter la formulation d'hypothèses, favoriser l'an...

RECHERCHE SUR LA LECTURE ; ABSTRACTION ; ASSOCIATION MOT IMAGE

... Lire [+]

y

- n° 185 - 2 p.

Se créer des images mentales
Suite de l'article A la recherche de l'impossible image mentale : présentation d'un dispositif développé en cours d'alpha.
Ce dispositif nous a vraiment permis de visualiser « en direct » les processus mentaux complexes et variés en oeuvre chez chaque personne qui lisait. Il nous a confortés dans l'idée qu'on peut identifier des suites de mots sans pour autant se créer des images mentales. Il est clair que chez un certain nombre de personnes qui apprennent à lire, une illusion est présente : elles ont l'impression de bien lire lorsqu'elles identifient tous les mots (et le formateur ou l'enseignant partage trop souvent cette illusion) alors qu'en fait elles restent en dehors du sens, car elles ne se créent aucune image dans leur tête.
Se créer des images mentales
Suite de l'article A la recherche de l'impossible image mentale : présentation d'un dispositif développé en cours d'alpha.
Ce dispositif nous a vraiment permis de visualiser « en direct » les processus mentaux complexes et variés en oeuvre chez chaque personne qui lisait. Il nous a confortés dans l'idée qu'on peut identifier des suites de mots sans pour autant se créer des images mentales. Il est clair que chez un ...

RECHERCHE SUR LA LECTURE ; ASSOCIATION MOT IMAGE ; ABSTRACTION ; ALPHA COURS

... Lire [+]

y

Règle du jeu

Comment ça marche ... Il suffit de rouler tous les 9 dés, examiner chacune des images de visage-up et laissez-les guider votre imagination à travers une histoire qui commence par «Il était une fois ...". Le secret est de ne pas penser trop profondément. Simplement «trait» dans les images et commencer à parler. Et rappelez-vous, il n'y a pas de mauvaise réponse!

Commentaire

Les neuf dés, chacun avec une image unique sur les six côtés, détiennent un total de 54 images. Cela signifie que pour chaque rouleau, il ya plus de 10 millions de combinaison pour vous d'utiliser comme source d'inspiration pour votre histoire. Les utilisations pour l'histoire Cubes de Rory sont illimitées. Jouez-les tout en voyageant, en attendant dans un restaurant, dans la salle de classe, comme un brise-glace, pour la génération d'idées, ou de faire l'apprentissage d'une nouvelle langue plus amusant.

Compétences sollicitées : voir mots-cles
Règle du jeu

Comment ça marche ... Il suffit de rouler tous les 9 dés, examiner chacune des images de visage-up et laissez-les guider votre imagination à travers une histoire qui commence par «Il était une fois ...". Le secret est de ne pas penser trop profondément. Simplement «trait» dans les images et commencer à parler. Et rappelez-vous, il n'y a pas de mauvaise réponse!

Commentaire

Les neuf dés, chacun avec une image unique sur les six ...

CREATION LITTERAIRE ; ATELIER D'ECRITURE ; LECTURE D'IMAGE ; JEU DE SOCIETE ; COMMUNICATION ORALE ; ABSTRACTION

... Lire [+]

U V

- 320 p.

Conduire une séance de langage est une des tâches les plus complexes de l'enseignant à l'école maternelle. Pourquoi une séance pourtant bien préparée n'a-t-elle pas donné les résultats attendus ? Comment permettre à tous les élèves de prendre la parole au cours de la séance et de progresser dans leur apprentissage du langage à l'école ? Basé sur l'analyse précise d'une centaine de séances de langage conduites dans le cadre de recherches récentes, l'ouvrage accompagne l'enseignant dans la maîtrise progressive de ce geste professionnel. Composé de deux parties, l'une sur la conduite des séances, l'autre l'analyse de séances, le texte autorise différents parcours de lecture en fonction des besoins et des questions que le lecteur pourra se poser.
Dans ces deux parties, l'auteur articule toujours, apports théoriques et exemples concrets tout en prenant soin de donner un cadre au lecteur en clarifiant ce qui relève de la pédagogie du langage (régulation des prises de parole, modalités de l'écoute, choix des interventions magistrales) et ce qui relève du plan didactique (structure de la séance et du questionnement, supports de séances, progression des apprentissages, prise en compte des difficultés langagières et linguistiques). Dans tous les cas, les analyses sont rapportées à l'essentiel : l'apprentissage d'une parole autonome et réfléchie, gage de la réussite scolaire de nos élèves, d'où l'attention portée à leurs interventions qui font l'objet d'analyses détaillées pour en dégager les spécificités et souvent l'originalité.
À la croisée des disciplines des sciences du langage, l'ouvrage s'adresse aux enseignants et aux formateurs qui veulent s'approprier une démarche novatrice et cohérente par rapport à cet enjeu majeur qu'est l'apprentissage du langage à l'école maternelle.
Conduire une séance de langage est une des tâches les plus complexes de l'enseignant à l'école maternelle. Pourquoi une séance pourtant bien préparée n'a-t-elle pas donné les résultats attendus ? Comment permettre à tous les élèves de prendre la parole au cours de la séance et de progresser dans leur apprentissage du langage à l'école ? Basé sur l'analyse précise d'une centaine de séances de langage conduites dans le cadre de recherches ...

ABSTRACTION ; APPRENTISSAGE DE LA LANGUE ; DEMARCHE PEDAGOGIQUE ; METHODOLOGIE ; ANALYSE DE PRATIQUES ; COMPREHENSION DU LANGAGE ; COMMUNICATION ORALE

... Lire [+]

y

- 264 p.
ISBN 9782765100973

Question de réflexion aborde 42 concepts langagiers de Boehm (notions spatiale, temporelle, séquentielle, quantitative, etc.). Des activités stimulantes et interactives amènent les enfants à réfléchir et à s'exprimer par les jeux. Ces activités impliquent du découpage et de la manipulation d'images et d'objets, ce qui facilite la compréhension des concepts abordés. Ainsi, les enfants apprennent à :

µ exécuter des consignes simples ;

µ utiliser le vocabulaire approprié (nombres, parties du corps, noms, verbes, prépositions, etc.) ;

µ répondre adéquatement aux questions par des phrases complètes.
Question de réflexion aborde 42 concepts langagiers de Boehm (notions spatiale, temporelle, séquentielle, quantitative, etc.). Des activités stimulantes et interactives amènent les enfants à réfléchir et à s'exprimer par les jeux. Ces activités impliquent du découpage et de la manipulation d'images et d'objets, ce qui facilite la compréhension des concepts abordés. Ainsi, les enfants apprennent à :

µ exécuter des consignes simples ;

µ ...

LANGAGE ; VOCABULAIRE ; JEU ; PROCESSUS COGNITIF ; SPATIALISATION ; TEMPS(MESURE) ; ABSTRACTION

... Lire [+]

y

- 168 p.
ISBN 9782765011187

Comment rendre le récit le plus accessible possible aux élèves tout en respectant les différents styles d'apprentissage - musicale, visuospatiale et kinesthésique (pictogrammes et objets) ?
L'ouvrage décrit la structure du récit, les aspects sémantiques et les caractéristiques (forme, objectif, compréhension, production) aux niveaux préscolaire et primaire. A adapter à notre public, donc ! Des chapitres sont également consacrés aux styles d'apprentissage et aux diverses formes d'intelligence.
Comment rendre le récit le plus accessible possible aux élèves tout en respectant les différents styles d'apprentissage - musicale, visuospatiale et kinesthésique (pictogrammes et objets) ?
L'ouvrage décrit la structure du récit, les aspects sémantiques et les caractéristiques (forme, objectif, compréhension, production) aux niveaux préscolaire et primaire. A adapter à notre public, donc ! Des chapitres sont également consacrés aux styles ...

COMMUNICATION NON VERBALE ; REDACTION ; GESTION MENTALE ; INTELLIGENCE ; ABSTRACTION ; ATELIER D'ECRITURE ; ATELIER DE LECTURE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z