F Nous contacter

0

Documents  PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE | enregistrements trouvés : 21

O

-A +A

P Q

y

- 20 pages

version remaniée de la version publiée sur le site du Grain en 2007.
Dans les années 1960, une nouvelle perspective de recherche appliquée à l'action éducative et sociale voit le jour : l'analyse institutionnelle. Alliant psychologie sociale des groupes et analyse macrosociologique de la société, celle-ci vise à analyser les formes et rapports de pouvoir qui sont à l'oeuvre, de manière implicite, dans les institutions et les organisations. Il s'agit de mettre en évidence les rapports de pouvoir réels mais camouflés « sous la fausse banalité de l'évidence », souvent à l'origine de conflits. Afin de mettre à jour ces rapports de pouvoir, l'analyse institutionnelle distingue d'abord trois « acteurs » : l'institué (l'ordre en place, le règlement de travail par exemple), l'instituant (celui ou celle qui remet en question la norme, l'institué), et l'institutionnalisation (l'intégration, la récupération de ce qui a été remis en question afin de le normaliser). Ensuite, elle recourt à un « analyseur », un évènement qui fait apparaitre le non-dit de l'institution. Cet analyseur peut survenir naturellement ou être provoqué afin de forcer chacun à se dévoiler (par exemple, le refus par un formateur de procéder à l'évaluation de ses stagiaires, pourtant imposée par le pouvoir subsidiant). Enfin, en situation de conflit, trois stratégies peuvent être mises en place par les acteurs : le mode d'action institutionnel (exemple : une action syndicale via le conseil d'entreprise), le mode d'action anti-institutionnel (exemple : un refus explicite d'appliquer certaines décisions) et le mode d'action contre-institutionnel (exemple : un travail d'équipe non prévu par la direction).
Après une description des concepts de base et de la méthodologie de l'analyse institutionnelle, Francis Tilman nous invite à la lecture d'analyses de cas précis de résolution de conflits.
version remaniée de la version publiée sur le site du Grain en 2007.
Dans les années 1960, une nouvelle perspective de recherche appliquée à l'action éducative et sociale voit le jour : l'analyse institutionnelle. Alliant psychologie sociale des groupes et analyse macrosociologique de la société, celle-ci vise à analyser les formes et rapports de pouvoir qui sont à l'oeuvre, de manière implicite, dans les institutions et les organisations. Il ...

POUVOIR ; MILIEU INSTITUTIONNEL ; PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ; RESOLUTION DE CONFLIT ; DYNAMIQUE DE GROUPE ; PSYCHOLOGIE SOCIALE

... Lire [+]

U V

- n° 145 - pp. 18-20

Une approche de la P.I. par touches " expressionnistes " et un résumé clair du fondement ses principes et des relations avec les courants Freinet ou psychanalytiques

PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE

... Lire [+]

U V

- n° 426 - pp.25-26

Quelques propositions empruntées à F. Oury : les lois doivent être traduites dans des termes que les élèves peuvent entendre, le maître est capable de partager le pouvoir, etc.

PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE

... Lire [+]

y

- 150 p.
ISBN 978 2 87003 868 0

Les praticiens de Pedagogie Institutionnelle (P.I.) membres du Collectif iserois (France) ne se poussent pas du col, occupes qu'ils sont a? travailler au plus pres leur quotidien de "Pe?Iste" sur les terrains de l'enseignement fondamental (enseignement primaire en France).

Depuis pres de vingt ans, ils echangent ainsi des dispositifs inventes au jour-le-jour et mis au point patiemment dans leur classe. Ils sont publies ici afin d'e?argir le champ des e?changes, en esperant les voir devenir des ressources pour ceux qui s'attellent a la Pedagogie Institutionnelle.

Ils parlent aussi en filigrane mais avec justesse de ce Collectif iserois, laissant entrevoir son bon caractere, sa fantaisie, sa capacite d'inventer, sa creativite et son indispensable existence pour un partage de pratiques et une continuelle remise sur le metier de ce qui advient dans les classes.
Les praticiens de Pedagogie Institutionnelle (P.I.) membres du Collectif iserois (France) ne se poussent pas du col, occupes qu'ils sont a? travailler au plus pres leur quotidien de "Pe?Iste" sur les terrains de l'enseignement fondamental (enseignement primaire en France).

Depuis pres de vingt ans, ils echangent ainsi des dispositifs inventes au jour-le-jour et mis au point patiemment dans leur classe. Ils sont publies ici afin d'e?argir le ...

VIE SCOLAIRE ; PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ; ANALYSE DE PRATIQUES

... Lire [+]

U V

Quand on évoque le mot "conflit", on imagine facilement des situations de violence : agressions, situations sociales tendues ou même guerres entre pays... Il y a souvent confusion entre violence et conflit. Pourtant, le conflit fait partie de la vie. C'est le résultat de la confrontation des besoins, des intérêts ou des valeurs. Limage souvent négative que nous en avons nous conduit à en avoir peur et nous cherchons à le fuir. Il est vrai que certaines situations mettent en jeu de puissants rapports de forces, notamment dans les luttes pour la défense des droits humains ou pour le développement de relations plus justes. Conflit, mettre hors-jeu la violence décrit ce qu'est l'approche non-violente du conflit. Apprendre à écouter, à exprimer ses sentiments, à négocier, à être médiateur... telles sont quelques-unes des aptitudes nécessaires. L'objectif est qu'au-delà de leur opposition et hors de tout débordement de violence les protagonistes puissent être capables de chercher ensemble une solution. Un enjeu est de faire évoluer sensiblement les rapports humains et sociaux vers davantage de justice en mettant hors-jeu la violence. Ce livre comprend, à partir de nombreuses expériences, des analyses, des repères pour changer l'approche du conflit et sa résolution. Cet ouvrage s'adresse aux personnes concernées par les conflits dans leur vie personnelle ou professionnelle. Il répond également aux préoccupations des particuliers et organismes qui cherchent comment prévenir la violence individuelle et sociale et éduquer à la résolution non-violente des conflits. Quand on évoque le mot "conflit", on imagine facilement des situations de violence : agressions, situations sociales tendues ou même guerres entre pays... Il y a souvent confusion entre violence et conflit. Pourtant, le conflit fait partie de la vie. C'est le résultat de la confrontation des besoins, des intérêts ou des valeurs. Limage souvent négative que nous en avons nous conduit à en avoir peur et nous cherchons à le fuir. Il est vrai que ...

RESOLUTION DE CONFLIT ; VIOLENCE ; COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ; ESTIME DE SOI ; CITOYENNETE ; DYNAMIQUE DE GROUPE ; MEDIATION ; PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE

... Lire [+]

Dossiers

 
Z