F Nous contacter

0

Documents  DYNAMIQUE DE GROUPE | enregistrements trouvés : 77

O

-A +A

P Q

U V

- n° 424 - pp.13-14

"Pour apprendre à travailler en groupe, il faut au moins être dans un groupe"

DYNAMIQUE DE GROUPE

... Lire [+]

y

- n° 98 - pp. 49-65

Quand "faire c'est dire". A partir de l'analyse de sports ou de jeux d'équipe ou individuel, une approche du langage corporel et du développement de l'intelligence motrice.

LANGAGE CORPOREL ; SEMIOTIQUE ; SPORTS ; DYNAMIQUE DE GROUPE ; HABILETES PSYCHOMOTRICES

... Lire [+]

U V

- n° 0 - pp. 353-396

Le "tour de Lire" est une un organisme populaire oeuvrant dans le champ de l'alphabétisation.
Cet article retrace les positions de principes et les implications pratiques d'une recherche-action menée dans les années 1980. Cette recherche action se développe en trois axes
1. apprentissage, acquisition, contrôle de la langue et du code
2. le groupe, un apprentissage en soi
3. développement de l'attitude critique, de la réflexion-action consciente
Le "tour de Lire" est une un organisme populaire oeuvrant dans le champ de l'alphabétisation.
Cet article retrace les positions de principes et les implications pratiques d'une recherche-action menée dans les années 1980. Cette recherche action se développe en trois axes
1. apprentissage, acquisition, contrôle de la langue et du code
2. le groupe, un apprentissage en soi
3. développement de l'attitude critique, de la réflexion-action consciente

DYNAMIQUE DE GROUPE ; ALPHABETISATION CONSCIENTISANTE ; ANALYSE DE PRATIQUES

... Lire [+]

U V

- n° 163 - pp. 48-51

Le numéro 163 de la revue Dialogue traite de manière approfondie la question de l'hétérogénéité à laquelle le GFEN (Groupe français d'éducation nouvelle) donne une dimension politique : « Devons-nous nous ressembler pour pouvoir vivre ensemble ? ». Pour le GFEN, si l'homogénéité est une illusion, il ne suffit pas d'être favorable à l'hétérogénéité pour abolir ses effets parfois négatifs, pour que les écarts souvent considérables entre les apprenantµeµs disparaissent, pour que les difficultés de certainµeµs s'évanouissent.
C'est dans ce cadre qu'Anne Guidez-Klein propose un article qui décrit comment elle enseigne le français à des apprenantµeµs adultes en remise à niveau qui présentent des profils différents : ilµelleµs ont entre 16 et 55 ans, sont issuµeµs de tous horizons et ont un bagage social, culturel et scolaire différent. Ce cadre est conçu comme un lieu d'observation des compétences acquises avant une orientation professionnelle et de progression des stagiaires dans l'acquisition des savoirs. Sur cette base, l'autrice explique comment elle s'y prend pour que chaque stagiaire arrive à maitriser les savoirs fondamentaux tout en travaillant sur des objectifs « à la carte ». Elle décrit la force du groupe, l'importance de pouvoir alterner des ateliers pédagogiques personnalisés, le travail en binômes et le travail en sous-groupes. Elle insiste sur la mise en place d'un cadre bienveillant et la nécessité de consacrer du temps à l'accueil de chaque apprenantµe. Enfin, elle relève diverses difficultés et donne quelques pistes pour en faire des leviers d'apprentissage : expression collective par la lecture (la phrase la plus longue pour la meilleurµe locuteurµrice, les énoncés brefs pour les autres), discussion en groupe, questionnaires de niveaux différents sur un même sujete
Le numéro 163 de la revue Dialogue traite de manière approfondie la question de l'hétérogénéité à laquelle le GFEN (Groupe français d'éducation nouvelle) donne une dimension politique : « Devons-nous nous ressembler pour pouvoir vivre ensemble ? ». Pour le GFEN, si l'homogénéité est une illusion, il ne suffit pas d'être favorable à l'hétérogénéité pour abolir ses effets parfois négatifs, pour que les écarts souvent considérables entre les ...

DYNAMIQUE DE GROUPE ; RESOLUTION DE CONFLIT ; PEDAGOGIE DIFFERENCIEE ; APPRENTISSAGE ; FORMATION DES ADULTES

... Lire [+]

y

- 20 pages

version remaniée de la version publiée sur le site du Grain en 2007.
Dans les années 1960, une nouvelle perspective de recherche appliquée à l'action éducative et sociale voit le jour : l'analyse institutionnelle. Alliant psychologie sociale des groupes et analyse macrosociologique de la société, celle-ci vise à analyser les formes et rapports de pouvoir qui sont à l'oeuvre, de manière implicite, dans les institutions et les organisations. Il s'agit de mettre en évidence les rapports de pouvoir réels mais camouflés « sous la fausse banalité de l'évidence », souvent à l'origine de conflits. Afin de mettre à jour ces rapports de pouvoir, l'analyse institutionnelle distingue d'abord trois « acteurs » : l'institué (l'ordre en place, le règlement de travail par exemple), l'instituant (celui ou celle qui remet en question la norme, l'institué), et l'institutionnalisation (l'intégration, la récupération de ce qui a été remis en question afin de le normaliser). Ensuite, elle recourt à un « analyseur », un évènement qui fait apparaitre le non-dit de l'institution. Cet analyseur peut survenir naturellement ou être provoqué afin de forcer chacun à se dévoiler (par exemple, le refus par un formateur de procéder à l'évaluation de ses stagiaires, pourtant imposée par le pouvoir subsidiant). Enfin, en situation de conflit, trois stratégies peuvent être mises en place par les acteurs : le mode d'action institutionnel (exemple : une action syndicale via le conseil d'entreprise), le mode d'action anti-institutionnel (exemple : un refus explicite d'appliquer certaines décisions) et le mode d'action contre-institutionnel (exemple : un travail d'équipe non prévu par la direction).
Après une description des concepts de base et de la méthodologie de l'analyse institutionnelle, Francis Tilman nous invite à la lecture d'analyses de cas précis de résolution de conflits.
version remaniée de la version publiée sur le site du Grain en 2007.
Dans les années 1960, une nouvelle perspective de recherche appliquée à l'action éducative et sociale voit le jour : l'analyse institutionnelle. Alliant psychologie sociale des groupes et analyse macrosociologique de la société, celle-ci vise à analyser les formes et rapports de pouvoir qui sont à l'oeuvre, de manière implicite, dans les institutions et les organisations. Il ...

POUVOIR ; MILIEU INSTITUTIONNEL ; PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ; RESOLUTION DE CONFLIT ; DYNAMIQUE DE GROUPE ; PSYCHOLOGIE SOCIALE

... Lire [+]

Dossiers

 
Z