F Nous contacter

0

Documents  SOCIOLINGUISTIQUE | enregistrements trouvés : 18

O

-A +A

P Q

U V

- n° 207 - pp.

"...fait du français un objet d'apprentissage et un objet culturel participant à la construction de l'identié individuelle..."

BILINGUISME ; biographie langagière ; SOCIOLINGUISTIQUE ; ANALYSE DE PRATIQUES ; ESTIME DE SOI

... Lire [+]

U V

- 330 p.

Les textes écrits pour cet ouvrage forment à la fois un bilan actuel de nos savoirs et de nos réflexions sur l'illettrisme, mais aussi une invite à poursuivre les recherches.

ACTES, CONGRES, ETC. ; ANALPHABETISME--DEFINITION ; PSYCHOLINGUISTIQUE ; SOCIOLINGUISTIQUE

... Lire [+]

U V

- 347 p.
ISBN 2-7003-0048-9

Le nom de Basil Bernstein est si fortement associé à la notion du handicap linguistique des enfants des classes populaires que la plupart des discussions développées autour de son oeuvre méconnaissent la richesse de ses développements théoriques, la cohérence et la complexité de ses analyses. Le livre présenté ici réunit une série de textes qui jalonnent un itinéraire théorique : études empiriques qui sont des exemples d'opérationalisation sans sacrifices théoriques, élaborations théoriques visant à approfondir et à généraliser la thèse en soumettant les premiers concepts à des rectifications progressives.
Les re-formulations successives de la théorie, les développements de la recherche empirique tendent à poser toujours plus précisément le problème essentiel, celui de l'intériorisation de l'ordre social par l'intermédiaire des formes de langage définies comme " codes socio-linguistiques ". Les analyses de Bernstein, reprenant et soumettant à l'épreuve empirique les analyses de Cassirer, Sapir et Whorf sur la fonction constituante du langage, les thèses de Durkheim sur la relation entre structure sociale et structures logiques, font éclater les limites conventionnelles de la psychologie, de la sociologie, de la linguistique, pour relier le social au logique et au psychologique. [4ème de couverture]

Le nom de Basil Bernstein est si fortement associé à la notion du handicap linguistique des enfants des classes populaires que la plupart des discussions développées autour de son oeuvre méconnaissent la richesse de ses développements théoriques, la cohérence et la complexité de ses analyses. Le livre présenté ici réunit une série de textes qui jalonnent un itinéraire théorique : études empiriques qui sont des exemples d'opérationalisation sans ...

CLASSE SOCIALE ; COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ; INTERCULTUREL ; LINGUISTIQUE ; SOCIOLINGUISTIQUE

... Lire [+]

U V

- 92 p.
ISBN 978-2-930481-57-9

Dans les années à venir, les personnes non francophones « de souche » contribueront sans aucun doute à la définition du statut qu'aura le français dans un marché linguistique globalisé.

Du point de vue de ceux qui s'efforcent de promouvoir son rayonnement, la connaissance de la place que le français occupe dans les pratiques et les identités de personnes auxquelles il a été transmis parmi d'autres langues est utile en vue d'établir des politiques linguistiques adéquates.

Plus généralement, l'un des enjeux des prochaines décennies est celui du maintien d'un monde linguistiquement pluriel, où le français a certainement sa place parmi d'autres langues. Or, les sociétés où coexistent une multitude d'idiomes et de cultures en sont déjà, en quelque sorte, la préfiguration et constituent un terrain d'analyse des conditions qui permettent une intégration, non génératrice de violence symbolique, des différentes composantes linguistiques et culturelles.

La recherche que nous présentons ici traite de questions en relation avec l'immigration et la langue dans le contexte de la Belgique francophone. Nous avons essayé de décrire et comprendre trois aspects du rapport des Belges issus de l'immigration au français et aux langues : les pratiques linguistiques, les attitudes envers les langues et les identités linguistiques.
Dans les années à venir, les personnes non francophones « de souche » contribueront sans aucun doute à la définition du statut qu'aura le français dans un marché linguistique globalisé.

Du point de vue de ceux qui s'efforcent de promouvoir son rayonnement, la connaissance de la place que le français occupe dans les pratiques et les identités de personnes auxquelles il a été transmis parmi d'autres langues est utile en vue d'établir des ...

IMMIGRATION--BELGIQUE ; APPRENTISSAGE DE LA LANGUE ; SOCIOLINGUISTIQUE ; BILINGUISME ; RECHERCHE

... Lire [+]

U V

- 49 p.
ISBN 978-2-930481-56-2

Au fil des vagues migratoires successives à destination de la Belgique, la diversité linguistique s'accroit sans cesse en Communauté française. Ces langues de l'immigration constituent un défi permanent pour les structures d'apprentissage de la langue d'accueil, en l'occurrence le français.
Cette recherche s'est centrée sur le public spécifique des adultes allophones en contexte postmigratoire (installation depuis un minimum de cinq ans ; statut régularisé).
Quels rapports les personnes d'origine immigrée entretiennent-elles avec la langue d'accueil et les langues dites d'origine ? Quel impact ces rapports ont-ils sur l'apprentissage de la langue française, en termes de pédagogie, mais également en termes d'attentes et de motivations chez les stagiaires ? Quelles fonctions les apprenants d'origine étrangère attribuent-ils aux cours de français ?
Les recherches qualitatives dévoilent la prépondérance d'une fonction socialisatrice : apprendre le français n'est bien souvent qu'un prétexte pour sortir de chez soi, surtout dans le cas des femmes, et aller à la rencontre de la société belge francophone.
En ce sens, il semble nécessaire d'adapter aux réalités de terrain les niveaux d'exigence et les compétences visées sur base d'un réalisme empirique qui confèrerait à l'apprentissage de la langue française toute sa dimension d'espace d'échanges et de facteur d'intégration soucieux de l'épanouissement individuel.
Au fil des vagues migratoires successives à destination de la Belgique, la diversité linguistique s'accroit sans cesse en Communauté française. Ces langues de l'immigration constituent un défi permanent pour les structures d'apprentissage de la langue d'accueil, en l'occurrence le français.
Cette recherche s'est centrée sur le public spécifique des adultes allophones en contexte postmigratoire (installation depuis un minimum de cinq ans ; statut ...

APPRENTISSAGE DE LA LANGUE ; IMMIGRATION--BELGIQUE ; SOCIOLINGUISTIQUE ; RECHERCHE ; POLITIQUE D' INTEGRATION ; RELATION LANGUE-CULTURE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z